Actualités

« Documenter et éclairer les politiques éducatives en Afrique francophone » : APPRENDRE publie l’ensemble des études menées dans le cadre de son premier appel à projets de recherche

Algérie Bénin Burkina Faso Cameroun Burundi Côte d’Ivoire Guinée Maroc Liban Madagascar République démocratique du Congo Sénégal Togo Tunisie Recherche en éducation

Première prise en main de l’application mobile APPRENDRE-EV@LANG par des enseignants

Côte d’Ivoire Burundi Burkina Faso Liban Madagascar Niger République démocratique du Congo Tchad Sénégal Mali Français TICE France Education international

Rapport d’étude et webinaire “une radioscopie de la formation initiale des enseignants dans 8 pays”

Madagascar Bénin Mali Cameroun Burundi République démocratique du Congo Etude Formation initiale Kenya Recherche en éducation Vietnam Webinaire

Appel à propositions en Afrique francophone : générer et mobiliser des connaissances innovantes pour relever les défis régionaux en matière d’éducation

Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun République centrafricaine Tchad Union des Comores Togo Sénégal Côte d’Ivoire Congo Djibouti Guinée Madagascar Mali Mauritanie Niger République démocratique du Congo Appels à projets Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue Egalité des genres Formation initiale et continue

Séminaire thématique sur les collectifs enseignants : appel à manifestation d’intérêt

Algérie Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun Congo Djibouti Côte d’Ivoire Gabon Guinée Haïti Madagascar Liban Mali Maroc Mauritanie Maurice Niger République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Appel en cours Appels à projets International Recherche en éducation

Synthèse du premier séminaire international du programme APPRENDRE : Documenter et éclairer les politiques éducatives

Tunisie Togo Tchad Sénégal Rwanda République démocratique du Congo République centrafricaine Niger Mauritanie Maurice Maroc Madagascar Mali Liban Haïti Guinée Gabon Djibouti Côte d’Ivoire Congo Cameroun Burundi Burkina Faso Bénin Algérie Communications et publications

Projets de recherche

L’enseignement des disciplines littéraires dans le secondaire malgache : des politiques éducatives aux réalités du terrain

La quatrième République de Madagascar, dans l’axe 4 « Capital Humain » de son Plan National de Développement (PND), entend faire jouer au système éducatif un rôle clé. C’est dans cette optique que le Plan Sectoriel de l’Éducation pour la période 2018-2022 (PSE 2018-2022) a été élaboré. Partant des conclusions et des recommandations du diagnostic du secteur dans le Rapport d’État du Système Éducatif National (RESEN2004-2014), les trois ministères en charge de l’éducation (Ministère de l’Éducation Nationale, Ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) ont entrepris la formulation du PSE 2018-2022 dont l’une des mesures prises est l’amélioration de la qualité de l’enseignement/apprentissage à tous les niveaux du système éducatif. C’est dans ce cadre qu’une recherche sur l’enseignement des disciplines littéraires dans le secondaire malgache prend tout son sens.

Les déterminants de la réussite de la transition école/collège à Madagascar

L’objectif général de ce projet est de rationaliser le choix de modèle d’éducation adapté aux réalités malgaches, grâce à l’identification de ces déterminants et surtout face à la complexité d’un système éducatif en permanente évolution.

Malgré la progression des effectifs, la scolarisation dans le primaire est caractérisée par une faible efficacité interne avec un taux moyen de redoublement de 20% et un taux moyen d’abandon de 16%. En 2014, le taux d’achèvement du primaire était estimé à 69% (Ministère de l’éducation national, Plan Sectoriel d’Education). L’accès à l’éducation est également marqué par des disparités géographiques fortes. La qualification des enseignants est également trop faible pour diffuser un enseignement de qualité. Au niveau de l’enseignement du collège, l’accès à la scolarité a également progressé au cours de la dernière décennie, le TBS moyen est passé de 27,5% en 2004 à près de 50% en 2013 avec de fortes disparités selon les régions (de 17% à 78% – Plan Sectoriel Education). Le taux de redoublements (15% en moyenne) et d’abandons (11% en moyenne) restent élevés. Les défis relatifs à la qualification des enseignants et au manque de matériels pédagogiques sont également à relever. Le Madagascar dispose d’un Plan Sectoriel de l’Éducation 2018 – 2022 qui définit la vision globale du pays en matière d’éducation conformément aux objectifs du Plan National de Développement (2015-2019) et aux objectifs internationaux de développement de l’éducation, notamment l’Objectif de Développement Durable N°4 (ODD4). Le plan propose des axes stratégiques pour chaque niveau d’enseignement. Il prévoit, notamment, de réformer l’enseignement fondamental 1 (primaire) et fondamental 2 (collège) pour une éducation fondamentale et obligatoire de 9 ans.

❍ Part des dépenses publiques consacrées à l’enseignement primaire en 2012 Source (Banque mondiale) : 47%
❍ Part des dépenses publiques consacrées à l’enseignement secondaire en 2012 Source (Banque mondiale) : 19%
❍ Ratio élèves/enseignant dans l’enseignement primaire en 2016 Source (Unesco) : 40.6
❍ Ratio élèves/enseignant dans l’enseignement secondaire en 2017 Source (Unesco) : 20.0

2.7%
Pourcentage du PIB consacré au secteur de l'éducation pour l'année 2014
Nombre d'enfants non scolarisés en 2016
10,4 années
Espérance de vie scolaire en 2016
143,8% / %

TBS / TNS dans le primaire en 2016

36,9% / 29,1%

TBS / TNS dans le secondaire en 2017

21,4%
Pourcentage de redoublants au primaire en 2016
35,1%
Taux de survie en dernière année de primaire en 2015
67,6%
Taux brut d'accès à la dernière année du primaire en 2016

TBS ou Taux brut de scolarisation : Nombre d’étudiants scolarisés dans un niveau d’enseignement donné, quel que soit leur âge, exprimé en pourcentage de la population de la tranche d’âge théorique qui correspond à ce niveau d’enseignement. Pour l’enseignement supérieur, la population utilisée est celle des cinq années consécutives commençant par l’âge de graduation du niveau secondaire.

TNS ou Taux net de scolarisation : Nombre d’étudiants de la tranche d’âge correspondant théoriquement à un niveau d’enseignement donné, exprimé en pourcentage de la population totale de cette tranche d’âge.

Source : Base de données UNESCO, http://uis.unesco.org/fr

 

Madagascar

Axe 1
Appui aux échanges entre les institutions de formation, de la recherche pédagogique et de la recherche universitaire en éducation
Axe 2
Appui au renforcement de compétences linguistiques des enseignants en français
Axe 3
Appui à l’évolution des pratiques d’encadrement de proximité par l’analyse des pratiques de classe
Axe 4
Appui au renforcement des compétences en ingénierie pédagogique des formateurs d’enseignants
Afficher la page pays