Muriel Nicot-Guillorel
Coordinatrice
Inspectrice de l’Éducation nationale 1er degré (IEN de Vannes). Institutrice, institutrice maître-formateur, puis Inspectrice de l’Éducation nationale. Maître de Conférence à l’Université Rennes 2 en Sciences du Langage. Docteur en sociolinguistique et didactique des langues soutenue. 17 années d’expérience d’assistance technique en éducation en Afrique subsaharienne et Océan indien (Madagascar, Côte d’Ivoire, Sénégal).
Maryse Bianco
Experte
Maryse Bianco est maître de Conférences en Sciences de l'Education à l'Université Grenoble Alpes, Docteur en Psychologie cognitive.
Comlan Fantognon
Expert
Maître de conférences en didactique des langues et cultures à l’Université Grenoble Alpes. Ses travaux portent sur la formation de formateurs à l'enseignement-apprentissage de la lecture-écriture basé sur l'utilisation des corpus numériques en contextes bi-plurilingues francophones.
Jean Emile Gombert
Expert
Jean Emile Gombert est professeur émérite des universités de classe exceptionnelle, spécialiste en psychologie cognitive des apprentissages.
Gérard Vigner
Expert
Gérard Vigner a travaillé pendant de nombreuses années dans différents pays de la francophonie en tant qu’inspecteur pour le français, et chef de projet dans la coopération éducative. Il a publié de nombreux ouvrages et articles consacrés aux différents domaines d’usage et d’enseignement du français.

Les enjeux du GTE sont d’appuyer la production d’outils  pour renforcer  la maîtrise de la lecture-écriture et le développement des capacités de communication orale et écrite dans les classes, et de formuler des  préconisations en didactique de la lecture-écriture et des langues d’enseignement, des premières années au secondaire. Sa réflexion porte sur le changement des pratiques enseignantes dans ces domaines d’apprentissage où les résultats des élèves sont actuellement insuffisants. L’amélioration des pratiques enseignantes pour apprendre à lire et à écrire aux élèves vise la réduction de l’échec scolaire en littératie avec une meilleure prise en compte des élèves les plus en difficulté. Dans son fonctionnement, ce GTE pourra être amené à : 

  • Suite aux demandes exprimées dans les PTA pays, concevoir et conduire des ateliers de formation duplicables dans les pays demandeurs d’un renforcement en lecture-écriture ou dans les langues d’enseignement 
  • Concevoir des supports pédagogiques, des ressources et outils à diffuser sur la plateforme Internet APPRENDRE 
  • Rédiger des notes de situations, des dossiers thématiques pour les « Cahiers de l’Académie d’Apprendre », des guides pour les décideurs, etc.