Tchad

Actualités

Appel à propositions en Afrique francophone : générer et mobiliser des connaissances innovantes pour relever les défis régionaux en matière d’éducation

Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun République centrafricaine Tchad Union des Comores Togo Sénégal Côte d’Ivoire Congo Djibouti Guinée Madagascar Mali Mauritanie Niger République démocratique du Congo Appels à projets Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue Egalité des genres Formation initiale et continue

Séminaire thématique sur les collectifs enseignants : appel à manifestation d’intérêt

Algérie Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun Congo Djibouti Côte d’Ivoire Gabon Guinée Haïti Madagascar Liban Mali Maroc Mauritanie Maurice Niger République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Appel en cours Appels à projets International Recherche en éducation

Le programme APPRENDRE se déploie au Tchad

Tchad

Synthèse du premier séminaire international du programme APPRENDRE : Documenter et éclairer les politiques éducatives

Tunisie Togo Tchad Sénégal Rwanda République démocratique du Congo République centrafricaine Niger Mauritanie Maurice Maroc Madagascar Mali Liban Haïti Guinée Gabon Djibouti Côte d’Ivoire Congo Cameroun Burundi Burkina Faso Bénin Algérie Communications et publications

Ressources

Les performances du système éducatif tchadien le situent très loin de l’objectif d’une éducation primaire pour tous ; seuls 38 % des enfants d’une génération achèvent le primaire contre 100 % attendus (CONFEMEM). L’adhésion aux objectifs de l’Éducation Pour Tous (EPT) a permis au système d’enregistrer un nombre important d’élèves et de recruter au niveau local un grand nombre d’enseignants appelés « maîtres communautaires ». Le Tchad a ainsi s’est ainsi orienté vers la formation des maîtres communautaires pour l’amélioration de la qualité du système (PASEC). Selon le rapport d’Etat sur le système éducatif, le Tchad a augmenté ses dépenses d’éducation ces dernières années soit un accroissement annuel de 13,8 % en moyenne. Les taux croissants de scolarisation à tous les niveaux d’enseignement ont presque doublé ainsi que la durée moyenne des études d’une génération d’enfants tchadien. Cependant, le pays fait face à une insuffisance d’infrastructures scolaires adéquates pour favoriser la réussite scolaire de ces élèves.
❍ Part des dépenses publiques consacrées à l’enseignement primaire 2012 Source (Banque mondiale) : 47%
❍ Part des dépenses publiques consacrées à l’enseignement secondaire en 2013 Source (Banque mondiale) : 25%
❍ Ratio élèves/enseignant dans l’enseignement primaire en 2016 Source (Unesco) : 56.8
❍ Ratio élèves/enseignant dans l’enseignement secondaire en 2016 Source (Unesco) : 27.1

2.8%
Pourcentage du PIB consacré au secteur de l'éducation pour l'année 2013
64 002
Nombre d'enfants non scolarisés en 2016 (en milliers)
7,9 années
Espérance de vie scolaire (2014)
88,1% / 74,2%

TBS* / TNS* dans le primaire en 2016

22,6% / 18,9%

TBS / TNS dans le secondaire en 2016

16,8%
Pourcentage de redoublants en primaire (2016)
28,5%
Taux de survie en dernière année de primaire (2015)
41,7%
Taux brut d'accès à la dernière année du primaire (2016)

TBS ou Taux brut de scolarisation : Nombre d’étudiants scolarisés dans un niveau d’enseignement donné, quel que soit leur âge, exprimé en pourcentage de la population de la tranche d’âge théorique qui correspond à ce niveau d’enseignement. Pour l’enseignement supérieur, la population utilisée est celle des cinq années consécutives commençant par l’âge de graduation du niveau secondaire.

TNS ou Taux net de scolarisation : Nombre d’étudiants de la tranche d’âge correspondant théoriquement à un niveau d’enseignement donné, exprimé en pourcentage de la population totale de cette tranche d’âge.

Source : Base de données UNESCO, http://uis.unesco.org/fr