Actualités

[Vidéo] Peut-on apprendre la pensée logique par l’informatique dans les écoles primaires tunisiennes ?

Tunisie Ingénierie de formation et développement professionnel des enseignant.e.s Recherche en éducation

« Documenter et éclairer les politiques éducatives en Afrique francophone » : APPRENDRE publie l’ensemble des études menées dans le cadre de son premier appel à projets de recherche

Algérie Bénin Burkina Faso Cameroun Burundi Côte d’Ivoire Guinée Maroc Liban Madagascar République démocratique du Congo Sénégal Togo Tunisie Recherche en éducation

Séminaire thématique sur les collectifs enseignants : appel à manifestation d’intérêt

Algérie Bénin Burkina Faso Burundi Cameroun Congo Djibouti Côte d’Ivoire Gabon Guinée Haïti Madagascar Liban Mali Maroc Mauritanie Maurice Niger République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Appel en cours Appels à projets International Recherche en éducation

Synthèse du premier séminaire international du programme APPRENDRE : Documenter et éclairer les politiques éducatives

Tunisie Togo Tchad Sénégal Rwanda République démocratique du Congo République centrafricaine Niger Mauritanie Maurice Maroc Madagascar Mali Liban Haïti Guinée Gabon Djibouti Côte d’Ivoire Congo Cameroun Burundi Burkina Faso Bénin Algérie Communications et publications

Projets de recherche

Apprendre la pensée logique par l’informatique dans les écoles primaires Tunisiennes

Les ressources éducatives libres (REL) favorisent une éducation de qualité équitable, inclusive, ouverte et participative en vue de l’instauration de sociétés de savoir où chacun trouverait sa place. Les REL sont des matériels d’enseignement, d’apprentissage et de recherche sur tout support, numérique ou autre, existant dans le domaine public ou publiés sous une licence ouverte permettant l’accès, l’utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuits par d’autres, sans restriction ou avec des restrictions limitées. Ce projet se présente sous forme d’une plateforme de formation qui vise à renforcer les capacités en matière d’éducation ouverte et de ressources éducatives libres (REL) parmi le personnel enseignant du secondaire qualifiant.

RIADI-ENSI, Université de la Manouba ; CNP-Ministère de l’éducation ; CASTOR-ENS Cachan
Terminé

Transition primaire-collège au Bénin, Maroc, et Tunisie. Etat des lieux, comparaison et perspectives de l’enseignement de l’arithmétique et de l’algèbre.

Cette étude poursuit les trois objectifs suivants :

  • Faire une analyse du savoir à enseigner relativement au développement de la pensée algébrique dans les programmes officiels dans chacun des 3 pays ;
  • Comparer ces programmes afin de rendre compte de la manière dont ils préparent les élèves du primaire à l’algèbre du collège : enquêtes auprès des élèves du primaire et du collège ;
  • Documenter les raisonnements mobilisés par les élèves de la dernière année du primaire et de la première année du collège dans la résolution de problèmes de comparaison ainsi que dans la résolution des problèmes de généralisation ;
  • Documenter les pratiques déclarées des enseignants du primaire et du collège en regard d’activités de résolution de problèmes de comparaison et de problèmes de généralisation.

La Tunisie accorde une part importante de ses ressources budgétaires au secteur de l’enseignement primaire, de base et secondaire et a enregistré une progression de l’accès à la scolarisation à tous les niveaux des cycles d’enseignement. L’accès à l’enseignement primaire est aujourd’hui universel et le taux brut de scolarisation dans le premier cycle du secondaire avoisine 90% en 2017 (Banque mondiale) Malgré́ les réformes introduites dans le système éducatif et les performances quantitatives, le rendement interne peine à s’améliorer et de nombreux élèves abandonnent encore les études, surtout au niveau du deuxième cycle de l’enseignement de base sans avoir acquis les compétences fondamentales requises pour s’insérer dans la société́. Au niveau structurel, le système éducatif tunisien est composé d’un enseignement de base obligatoire de 9 ans constitué d’un premier cycle primaire de 6 ans et d’un second cycle ou cycle préparatoire, dispensé dans des collèges. Le second cycle d’enseignement secondaire dure 4 ans et est sanctionné par le baccalauréat.

❍ Part des dépenses publiques consacrées à l’enseignement primaire en 2008 Source (Banque mondiale) : 28%
❍ Part des dépenses publiques consacrées à l’enseignement secondaire en 2015 Source (Banque mondiale) : 72%
❍ Ratio élèves/enseignant dans l’enseignement primaire en 2016 Source (Unesco) : 16.1
❍ Ratio élèves/enseignant dans l’enseignement secondaire en 2016 Source (Unesco) : Information non disponible

6.6%
Pourcentage du PIB consacré au secteur de l'éducation pour l'année 2015
3 675
Nombre d'enfants non scolarisés en 2013
15,1 années
Espérance de vie scolaire en 2016
114,7% / %

TBS / TNS dans le primaire en 2016

92,8% / %

TBS / TNS dans le secondaire en 2016

0,0%
Pourcentage de redoublants au primaire en 2015
93,2%
Taux de survie en dernière année de primaire en 2014
103,2%
Taux brut d'accès à la dernière année du primaire en 2015

TBS ou Taux brut de scolarisation : Nombre d’étudiants scolarisés dans un niveau d’enseignement donné, quel que soit leur âge, exprimé en pourcentage de la population de la tranche d’âge théorique qui correspond à ce niveau d’enseignement. Pour l’enseignement supérieur, la population utilisée est celle des cinq années consécutives commençant par l’âge de graduation du niveau secondaire.

TNS ou Taux net de scolarisation : Nombre d’étudiants de la tranche d’âge correspondant théoriquement à un niveau d’enseignement donné, exprimé en pourcentage de la population totale de cette tranche d’âge.

Source : Base de données UNESCO, http://uis.unesco.org/fr