Les déterminants de l’entrée et maintien dans le métier d’enseignements primaire et secondaire dans la province du Sud-Kivu

Porteur de projet : Aline Nsimire Zihalirwa
Établissement(s) partenaire(s) : Université évangélique en Afrique
Statut : Non démarré

L’objectif général de l’étude est de contribuer à l’explication des motivations et des facteurs d’entrée et de maintien dans le secteur de l’enseignement, les pays de l’Afrique subsaharienne étant en manque profond. 

Les objectifs spécifiques sont de :

  • Ressortir les motivations et conditions d’entrée dans la profession enseignante, dégager le profil de ceux et celles qui restent dans le métier et celui de ceux et celles et qui quittent le métier après une certaine période (voire cinq ans) ;  
  • Évaluer les effets de l’attrition sur le collectif en tant que groupe professionnel, sur la gestion du système éducatif, sur la continuité pédagogique et sur les résultats scolaires des élèves.  
  • Ressortir les leviers qui poussent à rester dans le métier ou les difficultés conduisant à l’attrition des personnels du métier d’enseignement  en tenant compte du genre ;
  • Faire un état de lieu de types de formations des enseignants et enseignantes prévus par le gouvernement congolais en général et les écoles en particulier à l’entrée et tout au long de la carrière professionnelle ;  
  • Identification des formations données aux enseignantes et enseignants à l’entrée du métier et tout au long de leur carrière en examinant les contraintes liées à ces formations ;  
  • Faire une analyse comparative du profil parcours des enseignantes et enseignants 
  • Proposer des stratégies d’amélioration de la qualité du métier d’enseignant, cette étude s’assigne d’identifier les facteurs explicatifs d’entrée et de maintien dans le métier d’enseignement. Plus spécifiquement, identifier les facteurs qui contribuent positivement ou négativement à l’apprentissage continu, les modalités d’apprentissage et de développement professionnel des enseignants ; 
  • Publier et diffuser les résultats de cette recherche. 

Méthodologie

L’équipe de recherche récoltera des données auprès des enseignants et enseignantes en exercice et ceux et celles démissionnaires grâce aux questionnaires d’enquêtes , des entretiens, des focus groupes afin de faire ressortir les motivations qui poussent les enseignantes et enseignants à embrasser la carrière d’enseignement ainsi que les conditions d’entrée.  


Résultats attendus

Cette démarche a pour objectif de savoir les motivations d’entrée dans la carrière d’enseignement par les enseignants et enseignantes ; les facteurs explicatifs de maintien et d’attrition des enseignants et enseignantes ; et évaluer les effets de l’attrition sur le collectif en tant que groupe professionnel, sur la gestion du système éducatif, sur la continuité pédagogique et sur les résultats scolaires des élèves.


Version initiale du projet à confronter avec le rapport final

Projets de recherche

Motivation, démotivation et transmotivation chez les enseignant.e.s au Cameroun: tirer parti des histoires vie personnelles des différents profils et statuts connus

Au Cameroun, être enseignant.e revient à être soit fonctionnaire ; soit contractuel.le ; soit contractualisé.e ; soit permanent.e ou non permanent.e ; soit vacataire non fonctionnaire ; soit vacataire fonctionnaire ; soit maître/maîtresse des parents ; soit volontaire ou bénévole. Au même moment, à profil ou statut professionnel égal, le salaire, la sécurité sociale, le profil de carrière et la considération sociale varient d’un.e enseignant.e à un.e autre. Partant de ces constats, ce projet ambitionne de répondre à la question suivante : quels sont les mobiles d’engagement, de maintien et de départ de l’un et l’autre des différents profils et statuts d’enseignant.e. connus au Cameroun ? 

Entrée et maintien des enseignants/enseignantes dans le métier: entre discours et réalités. Une analyse des politiques d’accompagnement et pistes d’amélioration possibles

Au Burkina Faso, les besoins en enseignants sont substantiels. Ainsi, il se pose la question de leur entrée dans la formation et de leur maintien. Comment se fait l’entrée dans le métier d’enseignant ? Quels sont les dispositifs pour maintenir les enseignants dans la fonction enseignante afin de capitaliser leurs expériences et expertises ? En somme, cette recherche s’intéresse à l’attrition et à la rétention des enseignants, plus spécifiquement la question de l’engagement au travail. 

Carrières professionnelles des enseignants du cycle primaire en Côte d’Ivoire

Cette recherche porte sur l’étude des carrières professionnelles des enseignants du cycle primaire en Côte d’Ivoire. Il s’agit de déterminer chez les enseignantes et les enseignants en début et en cours de carrière, des données en relation avec leur attachement au métier, leur mobilité, leurs projets professionnelles, leur efficacité pédagogique et leur stratégie face à l’échec scolaire et la pandémie du COVID 19.