Ethique et déontologie – Part. 2 : Le métier de l’enseignant

Burkina Faso Ressources pédagogiques et didactiques Formateur Enseignant Élève-Enseignant transversal primaire outil de formation module didactique déontologie

Toute société humaine, en fonction de ses tables de valeurs, contraint ses membres à lui être utiles. D’où l’obligation pour chacun d’exercer un métier à un moment donné de sa vie. L’accomplissement de cette profession implique la possession de qualités intellectuelles, morales et sociales de la part du travailleur. L’enseignant qui est un maillon important dans le processus de développement du pays doit-il être dépourvu de ces vertus nécessaires pour la vie en général et pour sa mission d’éducateur en particulier ? Plus que tout autre citoyen, il doit être celui qui fait des vertus morales et sociales sa ligne de conduite partout où il se trouve. Aussi doit-il cultiver et développer des compétences professionnelles afin d’être un véritable agent de développement et de changement.

Auteur : Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, École Nationale des Enseignants du Primaire, Secrétariat Général

Ressources