La première édition des Journées de l’Expertise APPRENDRE s’est tenue à Paris les 23 et 24 novembre 2023, et a réuni pour la première fois depuis le lancement du programme, en 2018, ses partenaires, ses experts, ainsi que les représentants des pays bénéficiaires. Ce rendez-vous exceptionnel a été l’occasion pour les participants de renforcer leurs liens afin d’apporter les meilleures réponses aux demandes formulées par les 26 pays partenaires du programme. Ces deux riches journées se sont achevées par la présentation du dispositif des Ambassadeurs APPRENDRE qui mettra à l’honneur les experts fortement engagés auprès du programme. 


Un objectif commun : améliorer la qualité de l’éducation 


C’est en présence de plus de 100 personnes que les Journées ont été ouvertes par le Professeur Slim Khalbous, Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF): 

“Cet événement revêt une importance particulière pour l’AUF : l’approche innovante de plateforme d’expertise qu’incarne le programme APPRENDRE s’appuie sur le réseau des universités et des organismes partenaires de l’AUF, sur sa capacité unique de mobiliser une expertise de qualité pour l’amélioration de l’éducation dans les 26 pays d’intervention du programme. Et c’est cette quête commune qui nous réunit tous ensemble aujourd’hui. 

Ces premières journées sont l’occasion idéale pour échanger, partager les enseignements tirés de nos expériences communes, et surtout, renforcer notre collaboration. Nous sommes ainsi réunis ici pour réfléchir collectivement sur nos réussites et les défis qui persistent pour élaborer des pistes afin de garantir le succès continu de nos actions.” 


Abondant dans ce sens, Sabine Lopez, Directrice des projets, et Jean-François Lancelot, Directeur des réseaux de l’AUF, ont souligné qu’APPRENDRE n’évolue pas seul : c’est notamment grâce à des partenaires de longue date de l’AUF, et les relations de confiance qui en découlent, que le programme a su trouver sa place au sein de l’écosystème des acteurs de l’éducation. 

Des constats partagés par les premiers concernés : Abdel Rahamane Baba-Moussa, Secrétaire Général de la Conférence des Ministres de l’Éducation des États et Gouvernements de la francophonie (CONFEMEN), et Mona Laroussi, Directrice de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF) 

Margarita Focas Licht, Responsable des partenariats au sein du Partenariat Mondial pour l’Education, a salué cette volonté d’avancer en synergie avec d’autres programmes structurants.


Dans son discours, Anne de Soucy a rappelé que c’est dans cet esprit que l’Agence Française de Développement avait imaginé la plateforme d’expertise APPRENDRE

  • Anne de Soucy, Directrice des Partenariats à l’Agence française de Développement. L’AFD est le partenaire financier du programme. 

Lors de son allocution, Ibrahima Thioub, Président du conseil scientifique du programme, a mis en exergue les questions auxquelles l’ensemble des participants devaient répondre pendant ces deux jours d’échanges : 

  • Comment capitaliser sur les actions du programme ?  
  • Comment mobiliser les équipes des ministères de l’Education qui ont pu bénéficier des formations de renforcement de capacités ? 
  • Comment s’assurer de la dissémination des ressources produites ?  
  • Comment faire collaborer toutes les parties prenantes pour atteindre un objectif commun ? 

Regarder en arrière avant de rebattre les cartes 


“Ces premières journées de l’expertise sont une étape cruciale pour consolider nos acquis, ajuster nos trajectoires si nécessaire, et tracer ensemble la voie vers un avenir éducatif plus prometteur, a souligné Slim Khalbous. 

Unir les forces de chacun, telle était la ligne directrice de ces journées de réflexions collectives.  

APPRENDRE entrera en effet en 2024 dans sa dernière année d’opérationnalisation et la pérennisation des effets de ses actions est une préoccupation majeure de l’AUF. 


Afin d’identifier les forces et les faiblesses des actions menées conjointement, APPRENDRE a souhaité donner la parole aux partenaires de sa Charte.  

Anne Debeuckelaere, Responsable de projet, process et qualité, Département évaluation et certifications à France Education International, a ainsi présenté le test de positionnement en langue française “APPRENDRE Ev@lang”

Alain Jaillet, Professeur des universités à CY Cergy Paris Université et Directeur du laboratoire Techsolab, est revenu sur le succès du MOOC CERTICE scol

Le travail de valorisation des ressources pédagogiques porté par Bibliothèques sans Frontières a été présenté par Thomas Bellamy, Directeur adjoint de l’éducation, de l’impact et de la recherche. 

David Jasmin, Directeur de La Fondation la main à la pâte, a quant à lui mis en lumière l’action de la fondation au Togo en faveur de l’enseignement des sciences.

  • Anne Debeuckelaere, Responsable de projet, process et qualité, Département évaluation et certifications à France Education International.

Cette séquence a été suivie par les retours d’expériences des représentants des ministères de l’éducation de la Côte d’Ivoire, du Maroc, de Maurice, et de la République du Congo. Les différents exposés ont permis de mieux comprendre comment le programme APPRENDRE s’inscrit dans la stratégie nationale des pays. 

  • Gérard MABONZO, Conseiller du Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation.

Le rôle des experts au sein du programme a été introduit par Marguerite Altet, Coordonnatrice du GTE 1 « Professionnalisation des acteurs » : “Par leurs diverses activités, les experts des 7 GTE sont les agents de changement du programme APPRENDRE : ils répondent aux besoins définis par les Ministères, ils professionnalisent les acteurs dans l’action, ils créent une bascule sur les apprentissages, ils développent le travail collaboratif, la co-production des savoirs, l’outillage en ressources. Mais après leur action, quelle est la réalité du transfert, de la dissémination auprès des pairs ? Nous constatons des cas contrastés…” 

Mohamed Miled, membre du conseil scientifique d’APPRENDRE, a de son côté mis en avant le rôle le trait d’union que l’expert endosse entre les opérateurs de l’éducation. 

  • Marguerite Altet, Coordonnatrice du Groupe Thématique d'Expertise 1 "Professionnalisation des acteurs".

Définir un nouveau cap 


Deux grandes tables rondes ont marqué la première après-midi : l’une sur les enjeux de la construction d’une plateforme pérenne de ressources pédagogiques mutualisées et la seconde sur les enjeux de la pérennité du vivier d’experts APPRENDRE

Le programme a en effet produit de très nombreuses ressources et l’AUF souhaite les valoriser afin que les pays partenaires puissent s’appuyer sur des documents de qualité et contextualisés

  • La première table ronde a été animée par Micheline Joanne Durand, membre du CS APPRENDRE.

Le souhait de capitaliser concerne également l’expertise mobilisée : le programme APPRENDRE souhaite renforcer le réseau d’experts internationaux et nationaux créé dans le cadre du programme. 

  • La seconde table ronde a été animée par Jacques Marchand, membre du CS APPRENDRE.

Les débats s’en sont suivies de travaux d’intelligence collective animés par Nicolas Roland du studio de co-conception d’expériences d’apprentissage “Caféine Studio”. 

L’ensemble des participants a été mis à contribution pour envisager des actions concrètes permettant de favoriser la pérennité des ressources pédagogiques mutualisées et de faire perdurer le vivier d’experts APPRENDRE. 

  • Nicolas Roland, fondateur de “Caféine Studio”.

Garantir l’efficacité et la pérennité des actions du programme APPRENDRE


La deuxième Journée s’est structurée autour d’ateliers visant à non seulement porter une analyse réflexive sur l’action des experts et leurs modalités d’intervention, mais aussi à dégager des pistes pour assurer le transfert de compétences entre les experts. 


Le premier atelier a permis à chaque GTE d’établir un “canevas stratégique” avec des objectifs, des indicateurs de résultats, des principes directeurs de fonctionnement ainsi que des activités à mettre en œuvre. 


  • Emilie Doutreloux, membre du conseil scientifique d'APPRENDRE.

Emilie Doutreloux, membre du conseil scientifique d’APPRENDRE, a par la suite animé un atelier sur l’éducation inclusive et proposé des activités groupe pour réfléchir à sa meilleure opérationnalisation lors des missions d’expertise.  

Afin de donner un exemple de cas concret, Anne Gombert, Enseignante-chercheure en Psychologie cognitive et éducation à l’Inspé Aix-Marseille Université et Joseph Evang Assembe, Point focal du programme et expert en éducation en situations d’urgence, se sont replongés dans une formation animée au Cameroun portant sur l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap

Ali Houmed Ibrahim, Coordonnateur du GTE 3: « Appui aux collectifs enseignants et communautés d’apprentissage professionnel dans les établissements et les réseaux disciplinaires », a décrit son intervention à Maurice afin de répondre à la volonté du Ministère de renforcer les capacités de ses cadres dans l’implantation des stratégies d’enseignement inclusif à l’enseignement primaire et secondaire. 


Enfin, Agbénohévi Dogbe et Kodjo Mlope, formateurs en lecture-écriture au Togo, ont fait part de leur expérience suite à la formation qu’ils ont suivi sur plusieurs mois aux côtés des membres du GTE 5 “Apprentissage de la lecture et langues d’enseignement”. Leurs interventions, ainsi que celle de Baba Hili, sous-directeur de la pédagogie et de la Formation Continue (DPFC) en Côte d’Ivoire, ont donné un aperçu de la manière dont les Ministères réinvestissent les compétences acquises.   


Première promotion des Ambassadeurs APPRENDRE 


Ce grand évènement a été clôturé par la remise de passeports APPRENDRE aux experts et représentants ministériels contribuant au succès du programme. 

Comme cela a été rappelé durant ces deux journées, il est aujourd’hui nécessaire de pérenniser les effets du programme et de mettre l’expertise développée par APPRENDRE au service des partenaires techniques et financiers. 

Gage distinctif d’excellence et de reconnaissance au sein de la communauté du programme, le passeport APPRENDRE a été remis à:  

  • Christian Raoul Adékou, Expert en Observation et Analyse des pratiques professionnelles (Bénin) 
  • Joseph Evang Assembe, Point d’APPRENDRE au Cameroun, Inspecteur national, chargé de l’enseignement primaire  
  • Lazare Golly, Point Focal d’APPRENDRE en Côte d’Ivoire, Inspecteur et et Vice-Directeur de la pédagogie et de la Formation Continue (DPFC)
  • Agbénohévi Dogbe, Expert en Lecture et langue d’enseignement (Togo) 
  • Baba Hili, Expert en Enseignement des sciences, Sous-Directeur de la Direction de la Pédagogie et de la Formation Continue (Côte d’Ivoire) 
  • Jennifer Hofmann, Responsable Equipe Projet Education, Référente Education de base à l’AFD  
  • Abdillahi Hassan Kalinleh, Expert en évaluation (Centre de Formation des Enseignants de l’Enseignement Fondamental, Djibouti) 
  • Gérard Mabonzo, Conseiller du Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation (République du Congo)
  • Abdesselam Mili, Directeur de la Promotion du sport scolaire (Ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports) 
  • Kodjo Mlope, Expert en lecture et langue d’enseignement (Togo)  
  • Sandrine Nyebe Atangana, Experte en usage du numérique dans l’enseignement (Cameroun) 
  • Maya Soonarane, Point Focal d’APPRENDRE à Maurice, Directrice du pré-primaire et des relations internationales 

Cliquez ici pour en savoir plus sur ce nouveau dispositif. 


Un grand merci à l’ensemble des partenaires et des experts pour leur engagement, leur dynamisme et leur créativité. A bientôt pour de nouvelles Journées de l’Expertise ! 

Actualités

Voir ou revoir le colloque international « Enseignement des sciences et Éducation au Développement Durable : Faire germer de nouvelles pratiques ! »

Madagascar Développement durable sciences Séminaire Webinaire

[Vidéos] Madagascar: Rediffusion des Journées nationales de l’innovation pédagogique au primaire et secondaire

Madagascar didactique Education inclusive évaluation Recherche en éducation Séminaire TICE

Voir ou revoir le colloque international « Enseignement des sciences et Éducation au Développement Durable : Faire germer de nouvelles pratiques ! »

Madagascar Développement durable sciences Séminaire Webinaire

[Vidéo] Formation au tutorat en ligne : Le Prix “Fil rouge” décerné à une enseignante libanaise 

Liban Formation continue GTE 2 SPOC TICE