Comment articuler pratique-théorie-théorie-pratique durant la formation initiale ? Focus sur un module de formation à destination des superviseurs d’enseignants 

Trop pratique pour certains, trop théorique pour d’autres, la formation initiale des enseignants ne cesse d’être au cœur des débats. Comment outrepasser la frontière entre la réalité de la salle de classe et l’apprentissage indispensable des concepts ? Des experts APPRENDRE ont recensé différents dispositifs de formations qui visent à alterner émergence des représentations, apports théoriques, analyse des pratiques des participants et des stagiaires, mises en situation, et analyse collective de leurs actions dans ces situations. Les enjeux liés à l’articulation théorie-pratique émergeant tout particulièrement lors de l’accompagnement de stage, ils ont élaboré deux modules de formation portant sur cette phase critique. Objectifs : former les tuteurs à accompagner les stagiaires dans une réflexion sur leur pratique, afin de co-construire des solutions adaptées à leurs besoins, des gestes professionnels, et des savoirs d’expériences.


Comment les formateurs peuvent-ils aménager des moments qui permettent de resserrer les liens entre les apprentissages théoriques et pratiques ?  

Pour répondre à cette préoccupation, Sandra Nogry, membre du Groupe Thématique d’Expertise “Rénovation de la formation initiale”, ainsi que Joseph Dougoudia Lompo et Etienne Ouedraogo, ont élaboré un module de formation à l’attention des tuteurs et des formateurs de tuteurs. 


Revue de littérature sur l’articulation théorie-pratique en formation initiale 


Selon les experts, la première étape de l’étude a consisté à faire l’inventaire des modalités d’articulation théorie-pratique en formation initiale dans différents pays francophones.  
 

Après une prise de connaissance de l’étude d’APPRENDRE Une radioscopie de la formation  initiale  des enseignants (Primaire et secondaire). Étude comparative sur huit pays (2020), les experts ont entrepris une recherche des documents scientifiques sur cette question. 
 

Les publications sur l’articulation théorie-pratique en formation initiale des enseignants sont abondantes dans les pays européens et nord-américains. Les enjeux de cette articulation théorie pratique en formation initiale étant très documentés, cette revue de littérature a permis de recenser un ensemble de dispositifs visant à développer la réflexivité des stagiaires sur leur propre pratique, et de mettre en évidence différentes modalités d’analyse du travail réel en formation
 

Les publications sur l’articulation théorie-pratique en formation initiale dans les pays d’Afrique francophone sont plus rares. Aussi, dans la continuité de l’étude précédemment réalisée (Bouveau et al., 2020), l’équipe a procédé à une première analyse des documents institutionnels pour différents pays (Bénin, Togo, Burkina Faso, Congo RDC, Burundi, Kenya Madagascar). Celle-ci a permis de caractériser les politiques qui orientent les choix faits en formation initiale des enseignants, de préciser l’organisation des formations (programmes, curricula), ainsi que la nature et la place des stages au sein de la formation initiale pour l’enseignement primaire/post-primaire et secondaire.  



Besoins en formation des formateurs 


Néanmoins, hormis l’existence de stages, ces textes offraient peu d’informations sur les modalités d’articulation théorie-pratique mises en œuvre par les formateurs dans les instituts/écoles de formation des enseignants.  
 

L’équipe a donc choisi de réaliser des entretiens auprès de dix formateurs : cinq intervenant en formation initiale des enseignants du primaire (Niger, Burkina Faso, Bénin, Tchad, Cameroun), et cinq formateurs d’enseignants du post-primaire/secondaire (Bénin, Togo, CI, Cameroun, Congo RDC). 

L’analyse de ces entretiens a mis en exergue la multiplicité des profils d’intervenants participant aux formations et la diversité des modalités d’articulation théorie-pratique pratique-théorie en formation dans leurs différentes institutions. 

Tous les formateurs interrogés font part de références à la pratique dans la phase théorique de la formation sous la forme d’étude de cas, de constitution de fiches d’enseignement ou de simulations ; dans certains instituts/écoles de formation des dispositifs de micro-enseignement sont mis en place. Une réflexion sur la pratique est proposée lors des stages lors d’échanges avec le tuteur/le référent de stage ; plus rarement des analyses de la pratique à partir de vidéo sont proposées. Le mémoire professionnel est en revanche une pratique peu présente dans ces institutions. 
 

Il est à noter que si tous les formateurs font état de modalités d’articulation théorie-pratique pratique-théorie, les finalités et les modalités de mise en œuvre des dispositifs décrits semblent très variables. Par ailleurs, les modalités d’analyse des simulations et situations ne sont pas abordées. 


Difficultés/besoins exprimés par les formateurs interrogés : 


Besoins identifiés suite à l’analyse : 

Suite à cet inventaire et cette analyse des besoins, plusieurs enjeux se sont dégagés : 

  • Un premier enjeu en primaire comme dans le secondaire porte sur la formation des tuteurs qui accompagnent les stagiaires durant le stage pratique
  • Un deuxième enjeu porte sur le développement de modalités d’analyse du travail réel en formation initiale avant le stage « en responsabilité », 
  • Un troisième enjeu porte sur l’initiation à   la recherche   en   éducation/   le développement d’une formation par la recherche.


Modules de formation 


Le manque de formation des tuteurs de stage semble donc être une problématique partagée par les différents systèmes éducatifs des pays d’Afrique francophone. 
 

Le premier module de formation mis à disposition par les experts s’adresse aux tuteurs afin qu’ils soient aptes à adopter une démarche réflexive pour encadrer les stagiaires pendant les stages en formation initiale. 

Le second module cible les formateurs de tuteurs et a pour objectif de développer leurs capacités à proposer un encadrement afin d’accompagner les tuteurs, toujours dans une démarche réflexive, lors de leur formation continue. 

Tuteurs et formateurs de tuteurs pourront donc approfondir leurs connaissances sur des problématiques qui émergent durant la phase pratique de la formation, telles que : 

  • Les différentes postures adoptées pendant la phase d’entretien 
  • L’observation 
  • L’explicitation de l’activité de l’enseignant en situation 
  • Les enjeux et les pratiques liés au conseil et à la remédiation 
  • Les manières de conseiller 
  • L’articulation explicitation de l’action, analyse de l’activité et conseil 

Pour aller plus loin 


Téléchargez gratuitement : 

Actualités

Qu’est-ce qu’enseigner ? Ou comment le programme APPRENDRE cherche à comprendre la dynamique du processus interactif-enseignement-apprentissage, par Prof. Marguerite Altet

Formation continue Formation initiale GTE 1 Recherche en éducation Observation et analyse des pratiques enseignantes

[VIDEOS] Participation d’APPRENDRE à un symposium continental sur les recherches et innovations dans le domaine de l’éducation en Afrique subsaharienne

Actualité de nos partenaires Recherche en éducation Séminaire

[Entretiens] L’implantation de l’Approche Par Compétences au Togo vue par des experts et des superviseurs pédagogiques 

Togo