[Vidéo] Projet de recherche: Quel regard les enseignants, élèves et parents portent-ils sur l’enseignement bilingue au Bénin?

Dans les écoles primaires du Bénin, le monolinguisme continue de primer, malgré les difficultés des élèves. Comment enseigner les savoirs fondamentaux à des élèves qui, pour la plupart, n’ont pas le français comme langue maternelle ? En effet, seule 35 % de la population béninoise parle la langue officielle du pays. Le Professeur Adjeran Moufoutaou et son équipe de recherche ont mené une étude afin de renouveler la réflexion sur l’enseignement bilingue, et d’envisager de nouvelles propositions didactiques. Jusqu’alors, aucun travail portant sur les représentations des enseignants, des élèves et des parents concernant l’enseignement bilingue au Bénin n’avait jamais été réalisé.

La question de l’enseignement-apprentissage bilingue au Bénin a été toujours abordée par tous les régimes politiques depuis 1960. Si sa pertinence ne fait l’ombre d’aucun doute, sa mise en œuvre pose toujours problème. Au nombre des problèmes qui handicapent la bonne exécution de l’enseignement-apprentissage bilingue figure en bonne place la non-implication des acteurs de l’école, les enseignants et les élèves d’une part et les parents d’élèves d’autre part.  

Afin d’élucider les représentations de la communauté éducative sur les langues maternelles et sur les pratiques d’enseignement-apprentissage bilingue, Adjeran Moufoutaou, enseignant-chercheur de sociolinguistique à l’Université d’Abomey-Calavi, a formé une équipe qui a conduit des enquêtes dans le milieu scolaire d’une part et dans les familles d’autre part.  

Dans cette vidéo, l’équipe de recherche revient sur les différentes étapes de leur travail et sur les résultats qui se dégagent de l’analyse du questionnaire, des entrevues et des observations en classe :


Nouvelles perspectives de recherche ouvertes par ce travail scientifique 


Pour Jean Emile Gombert, référent scientifique du projet, outre son importance pour orienter la politique éducative au Bénin, cette recherche demande à être complétée par l’analyse des manuels dans d’autres langues africaines que le yorùbá et invite à ce que des recherches similaires soient menées dans les autres pays de l’Afrique francophone.  
 
 

Lire l’étude 


Cette recherche a été soutenue dans le cadre d’un appel à projets de recherche sur le thème « Enseignements-Apprentissages bilingues », lancé conjointement par APPRENDRE et le projet ELAN (École et Langues Nationales en Afrique), en partenariat avec l’Institut de l’Education et de la Francophonie (IFEF). 

Pour consulter les conclusions de l’étude, cliquez ici

Actualités

Journée internationale de l’alphabétisation : mieux former pour des résultats ancrés dans le temps

Bénin Cameroun Congo Union des Comores Tchad Niger Mauritanie Mali Gabon GTE 5 Lecture-écriture

[Vidéo] Cameroun : des encadreurs contribuent à la prise en charge des difficultés mathématiques des élèves et des enseignants 

Cameroun Didactique des mathématiques

[Vidéo] Burundi : Validation des modules de formation pour les enseignants 

Burundi Formation continue Français ressources sciences

Tchad : élaboration de référentiels pour les encadreurs pédagogiques 

Tchad Encadreurs pédagogiques Formation continue