Réunion des partenaires du programme: de nombreuses opportunités à saisir en 2021

Le 15 décembre 2020, la plateforme APPRENDRE a réuni en ligne ses partenaires afin de conforter la relation de travail constructive qui s’est instaurée et recueillir leurs propositions et attentes quant à leur rôle au sein du programme. Ce temps d’échanges a également permis de tirer le bilan de cette année si particulière.

APPRENDRE s’appuie notamment sur un réseau d’acteurs et de spécialistes qui œuvrent chacun dans leur domaine d’expertise. Lancé en 2018, le programme peut désormais compter sur le précieux concours de 17 partenaires pour répondre au plus près aux besoins exprimés par les pays. C’est dans l’optique de proposer un moment de réflexion prospective sur les projets à venir que l’équipe du programme a tenu sa deuxième réunion des partenaires.  


L’événement, qui s’est déroulé à distance, a rassemblé 40 participants représentant la Conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), France Education international (FEI), le réseau CANOPÉ, l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF), l’Institut français (IF), le réseau des INSPE, la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF), la Fondation la main à la Pâte, le Centre universitaire d’études françaises (CUEF), le Centre national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco), le Centre de Linguistique Appliquée de Besançon (CLA), et l’Institut français de l’Éducation (IFé). 

Ont également participé à la réunion la présidente et le vice-président du conseil scientifique du programme, Madame Koumba Boly Barry et Monsieur Jean-Pierre Chevalier, ainsi que le vice-recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Monsieur Pierre-Jean Loiret


L’événement s’est articulé autour de 2 temps forts : un premier segment dédié aux actions menées avec les partenaires, ainsi qu’à leurs retours d’expériences, puis un second segment consacré à une réflexion  prospective sur les projets et les plans d’actions à mener dans les années à venir.  

Les discussions et contributions ont permis d’examiner les progrès accomplis et les défis rencontrés dans la mise en œuvre des missions d’expertise. Certains partenaires ont saisi cette occasion pour présenter aux nouveaux signataires des exemples concrets de projets menés avec APPRENDRE. C’est ainsi que Monsieur Pierre-François Mourier, directeur général de FEI, a rappelé que le programme avait sollicité l’expertise de FEI pour créer un test d’entraînement et de positionnement en langue française au service des enseignants.  

Établir ou renforcer des synergies est d’autant plus important que l’année 2021 laisse entrevoir de nombreuses opportunités d’actions au bénéfice des pays partenaires. Rappelons que l’ouverture d’APPRENDRE à de nouveaux pays s’est poursuivie tout au long de l’année 2020, et que les activités qui n’ont pas pu se tenir cette année en raison de la pandémie sont reportées à 2021. 

Actualités

« Documenter et éclairer les politiques éducatives en Afrique francophone » : APPRENDRE publie l’ensemble des études menées dans le cadre de son premier appel à projets de recherche

Algérie Bénin Burkina Faso Cameroun Burundi Côte d’Ivoire Guinée Maroc Liban Madagascar République démocratique du Congo Sénégal Togo Tunisie Recherche en éducation

[Vidéo] Université d’été au Burkina Faso : 500 enseignants de mathématiques formés pendant deux semaines

Burkina Faso Didactique des mathématiques

Semaine de la Francophonie scientifique : deux ateliers consacrés à la formation des formateurs, et la transformation numérique des universités

Recherche en éducation Agence Universitaire de la Francophonie

Hommage à Patrick Bouveau, expert en éducation et formation