Tchad : Vers un plan de renforcement de capacités du personnel de la chaîne d’encadrement pédagogique 

En l’espace de deux ateliers, une trentaine de cadres du système éducatif tchadien ont analysé les forces et les faiblesses du dispositif de formation des encadreurs, et élaboré des modules de formation pour renforcer leurs capacités. Toujours guidés par Ali Houmed Ibrahim, consultant en éducation et formation, les participants se sont retrouvés en septembre 2022 à Bakara pour un troisième atelier, afin de finaliser le plan de renforcement de capacité des superviseurs de la chaîne pédagogique.

Selon Ali Houmed Ibrahim, le premier atelier a permis d’établir le diagnostic du dispositif d’encadrement des enseignants tel qu’il existe actuellement, à l’aide de l’outil d’analyse SWOT. Par la suite, les participants ont procédé à l’élaboration du référentiel du métier et de compétence qui faisait défaut pour les professionnels de la supervision pédagogique. Dans la logique du référentiel de métier et compétence, le groupe a identifié les thèmes de formation qui pourraient renforcer le niveau du personnel d’encadrement. 

L’expert a également rapporté que le deuxième atelier a commencé par l’outillage des participants par rapport à la recherche d’information scientifique : utilisation des moteurs de recherches, navigation dans les portails, suivi des normes de citation, etc.  

Par groupes thématiques, les encadreurs se sont attelés à la rédaction des 7 modules de formations traitant les sujets suivants :

  • La didactique des mathématiques au CP 
  • L’ingénierie de formation 
  • Conception d’un guide d’entretien et sa mise en œuvre 
  • La communication 
  • La gestion de conflit en milieu professionnel 
  • La maîtrise du paysage Microsoft Office : Word, Excel et PowerPoint 
  • L’évaluation  

Au cours de cet atelier, chacun des groupes a pu concevoir les premières ébauches des modules et de les présenter aux autres participants, favorisant les principes d’apprentissage dans un climat d’échange et de partage. 



Du 26 au 30 septembre 2022, les 30 cadres éducatifs sélectionnés par le Ministère de l’Education se sont retrouvés pour un ultime atelier. 

Ali Houmed Ibrahim revient sur le déroulement de ces sessions : 

“La première journée de l’atelier 3 a été consacrée en formation sur le leadership afin de renforcer la prise de conscience des participants sur la nécessité d’améliorer leur style d’encadrement par rapport à l’influence, la motivation … Ensuite, les équipes ont consacré deux journées au renforcement des modules dont la rédaction était déjà entamée lors de l’atelier 2. Puis les deux derniers jours de l’atelier sont réservés au développement du plan de renforcement de capacité, d’abord au niveau individuel puis au niveau de l’organisation. 

Les livrables des trois ateliers seront compilés et améliorés pour servir de base au plan de renforcement de capacités du personnel de la chaîne d’encadrement pédagogique.” 

Actualités

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

Partage de bonnes pratiques pour améliorer l’efficacité des activités APPRENDRE 

Bénin Cameroun Congo Côte d’Ivoire Djibouti Gabon Guinée Haïti Liban Madagascar Maroc Maurice Mauritanie République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Suivi-évaluation

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

[Vidéo] Comores : Une formation pour améliorer l’enseignement de la lecture et de l’écriture

Union des Comores Formation continue GTE 5 Lecture-écriture

République démocratique du Congo : Une formation pour concevoir pas à pas des manuels scolaires bilingues  

République démocratique du Congo Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue formation continue Lecture-écriture