Au Congo, le Ministère de l’Education souhaite renouveler son partenariat avec APPRENDRE 

De 2020 à 2023, APPRENDRE a mené des activités de soutien aux ministères de l’éducation du Congo. Parmi les actions marquantes du programme : la conception de modules de formation en ligne pour les chefs d’établissements, le développement d’un cahier des charges pour la mise en place d’un l’Environnement numérique de Travail (ENT), la rédaction d’un plan stratégique de l’Ecole nationale pour la formation initiale et continue des enseignants (ENFIC), ainsi que la conception d’un guide d’analyse et d’observation des pratiques de classe. 

Au mois d’octobre 2023, deux représentants d’APPRENDRE se sont rendus à Brazzaville afin d’analyser le degré et la qualité de mise en œuvre de ces activités, ainsi que pour se prononcer sur une éventuelle poursuite du programme au Congo. 

Du 2 au 6 octobre 2023, Mohamed Miled, membre du conseil scientifique du programme et Marius Tchakounang, Responsable régional Afrique centrale et des Grands Lacs, ont rencontré des représentants du Ministère de l’Education, des experts en éducation, ainsi que des partenaires techniques et financiers du secteur éducatif au Congo. Ils ont été accompagnés dans cette mission par Patrick Ngolo, Directeur des Collèges d’Enseignement Général et de monsieur Edouard Ngamountsika, Responsable du bureau national de l’AUF au Congo. 

Ces multiples rencontres ont permis de dégager les forces et faiblesses constatées lors du déploiement des activités du programme. Les différentes observations seront prises en compte afin d’améliorer les prochaines activités du programme au Congo


Le Plan de Travail Annuel (2020-2023) d’APPRENDRE au Congo comprenait 4 axes de travail : 

  • Renforcement des capacités de supervision et d’analyse des pratiques enseignantes pour une meilleure qualité de formation et d’enseignement 
  • Accompagnement du centre national de formation initiale et continue des enseignants de Mouyondzi (CNFICE) 
  • Accompagnement du Ministère dans les usages des TICE et du développement d’un environnement numérique de travail (ENT) 
  • Renforcement des capacités professionnelles (pédagogiques et didactiques) des enseignants communautaires du fondamental et du secondaire 

Au total, 15 ateliers ont été réalisés dans le pays.


  • Réunion avec des experts nationaux.

Du point de vue des apports du programme APPRENDRE, les contenus et les outils des formations ont été manifestement appréciés et perçus comme utiles. Les participants aux différents ateliers ont entre autres exprimé un changement dans leurs postures d’accompagnement des enseignants, et dans leur prise en main des outils numériques. 

Si de nombreuses ressources et documents cadres ont été produits, reste maintenant à faire valider les outils par une instance habilitée à le faire, et en assurer leur contextualisation, notamment en référence à l’approche curriculaire du Congo. 


Continuer à soutenir la structuration de l’Ecole nationale pour la formation initiale et continue des enseignants (ENFIC) 


Les réunions avec les directions du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation (MEPSA) et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique (MESRSIT) ont permis de mettre en évidence l’implication politique totale des deux ministères, dans la préparation, la mise en œuvre et le suivi du programme APPRENDRE au Congo. 



Le Congo cherche en effet à renforcer le dispositif de la formation initiale et continue du personnel d’encadrement et d’enseignement, notamment à travers la création en cours de l’ENFICE. 

APPRENDRE a soutenu ce projet à travers la mobilisation de l’expert Frédéric Castel, chargé d’appuyer la rédaction du plan stratégique de l’ENFICE.  

  • Séance de restitution du plan stratégique de l’Ecole nationale pour la formation initiale et continue des enseignants (ENFIC) en présence de Mme La Ministre de l’ESRSIT

Au cours de la mission, il a procédé à une restitution de ce plan dans ses différentes composantes et perspectives en présence de Mme Delphine Édith Emmanuel, Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des innovations technologiques (ESRSIT). 


Rencontre avec les partenaires techniques et financiers du Congo 


Des rencontres avec la Banque Mondiale et l’UNICEF ont permis de mettre en évidence des axes d’interventions communs. 

  • L’équipe APPRENDRE a été reçue par M. Bernard Yngu Loleka (Education Enomist) et Chriss Sivananda Balossa de la Banque Mondiale

L’UNICEF travaille notamment sur l’encadrement des conseils d’établissement et le renforcement des capacités des enseignants en mathématiques et en français

La Banque Mondiale, de son côté, travaille actuellement à la mise en place d’un projet pour accompagner le ministère dans la formation des enseignants, notamment en matière d’enseignement des mathématiques et du français. A ce titre, la Banque Mondiale souhaite associer le programme APPRENDRE et plus globalement l’AUF dans les réflexions qui seront menées pour le développement de ce projet. 


Renforcement du programme au Congo 


Afin de consolider l’action d’APPRENDRE, trois axes d’intervention ont été identifiés pour la suite: 

  1. Amélioration du dispositif de formation en ligne des chefs d’établissement en tenant compte de l’approche pédagogique du Congo et d’une concordance entre la première version et celle mise en ligne 
  1. Mise en cohérence, selon une entrée disciplinaire, des outils produits pour favoriser une articulation entre les pratiques enseignantes et les didactiques des disciplines, en y intégrant les usages des TICE appropriés à la discipline 
  1. Conception et mise en place à l’ENFICE d’une filière de formation initiale (la filière sera identifiée par le MESRSIT) 


Ces pistes d’intervention futures ont été présentées aux ministères, mais également à Pascal Thiais, Responsable équipe projets Éducation, Formation Emploi pour la direction régionale Afrique centrale de l’AFD, et Jean Bosco Ki, Chef du Secteur Education et Représentant Adjoint du Bureau de l’UNESCO. 

Objectif : mieux coordonner les actions futures entre les différentes organisations. 

Actualités

Cameroun: Programme du séminaire de recherche en éducation « Accompagner le développement du cycle fondamental : l’enjeu de la transition école/collège »

Cameroun Recherche en éducation Séminaire Transition école/collège

Djibouti : Le programme APPRENDRE salué pour ses effets de levier 

Djibouti Formation continue Formation initiale Suivi-évaluation

[Vidéo] Recherche en éducation : Restitution des résultats d’une recherche sur la transition primaire-collège au Burkina Faso, au Cameroun et en Côte d’Ivoire 

Burkina Faso Cameroun Côte d’Ivoire Recherche en éducation Transition école/collège