[Vidéo] Mauritanie : Deux ateliers de formation pour favoriser la réussite en lecture-écriture des élèves  

En janvier 2024, APPRENDRE a lancé ses premières activités en Mauritanie ! Au cours de ces deux premiers ateliers, différentes stratégies et pratiques ont été présentées pour aider et stimuler les élèves tout au long des différents stades de leur apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Si l’arabe est la langue officielle de la Mauritanie, le français reste solidement implanté dans les programmes scolaires. Ainsi, au secondaire, toutes les matières scientifiques sont enseignées en français. 

Selon le Ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif (MENRSE), le principal défi est de disposer d’enseignants avec un bon niveau dans les deux langues. 

Ainsi, en 2023, APPRENDRE, par le biais du Groupe Thématique d’Expertise (GTE) 5 “Apprentissage de la lecture et langues d’enseignement”, avait renforcé les compétences de quatre formateurs mauritaniens en apprentissage/enseignement de la lecture et de l’écriture. Au cours des séances, les quatre formateurs avaient élaboré des scénarios de formation adaptés au contexte mauritanien. 


Cette formation a été dispensée pour la première fois en janvier 2024 auprès d’inspecteurs, de conseillers pédagogiques, de cadres du MENRSE, de formateurs de l’École normale supérieure de Nouakchott, ainsi que des formateurs des Ecoles Normales des Instituteurs de Nouakchott, d’Aioun, de Kaédi, et d’Akjoujt. 



Du 2 au 6 janvier 2024, à Nouakchott, Jena Izidbih Babty et Moctar Samba Diallo ont proposé à des formateurs du primaire une vaste gamme d’activités permettant, d’une part, d’interroger leurs représentations sur l’enseignement de la lecture/écriture, et d’autre part, de réactualiser leurs connaissances sur les méthodes d’acquisition des langues en contexte plurilingue. L’accent a été mis sur les stratégies qui éveillent le plaisir de lire et d’écrire, notamment celles impliquant la participation des parents d’élèves. 



En parallèle, les experts Bal Mohamed el Moctar et Ousmane Ba ont formé des formateurs du secondaire. Les contenus pédagogiques se sont davantage concentrés sur l’amélioration de la compréhension écrite, les activités d’écriture, les techniques de remédiation, et l’enseignement en français dans les Disciplines Non Linguistiques (DNL), notamment les mathématiques. 




Donner toutes les cartes en main aux enseignants afin d’améliorer les pratiques d’enseignement de la lecture-écriture 


Les prochains ateliers devront aboutir à la rédaction collective d’un module de formation pour les enseignants. Celui-ci sera utilisé par les participants pour aider les enseignants qu’ils encadrent à mettre en place des pratiques adaptées aux besoins des enfants, ainsi qu’à développer des techniques de remédiation pour les élèves en difficultés


Pour aller plus loin : Colette Noyau, « L’entrée dans l’écrit : cas du bilinguisme arabe-français chez les élèves mauritaniens » 

Actualités

Cameroun: Programme du séminaire de recherche en éducation « Accompagner le développement du cycle fondamental : l’enjeu de la transition école/collège »

Cameroun Recherche en éducation Séminaire Transition école/collège

Djibouti : Le programme APPRENDRE salué pour ses effets de levier 

Djibouti Formation continue Formation initiale Suivi-évaluation

[Vidéo] Recherche en éducation : Restitution des résultats d’une recherche sur la transition primaire-collège au Burkina Faso, au Cameroun et en Côte d’Ivoire 

Burkina Faso Cameroun Côte d’Ivoire Recherche en éducation Transition école/collège