Vidéo : revivez les temps forts du premier atelier sur l’Observation et l’Analyse des Pratiques Enseignantes (OAPE)

Pendant 5 jours, 9 inspecteurs, enseignants-chercheurs et formateurs d’enseignants ont débuté une formation à distance assurée par la Professeure Marguerite Altet et le Professeur Yann Vacher, qui s’étendra sur plusieurs mois. L’objectif des ateliers : former des référents qui aideront les enseignants à mettre en mots leurs difficultés, puis à recadrer et à formaliser leurs pratiques.

La démarche d’observation et d’analyse des pratiques professionnelles favorise la construction des compétences et des savoirs à mobiliser en situation de travail. Comment ? En faisant de l’enseignant un praticien qui réfléchit avant d’agir.  

La réflexivité est une aptitude qui ne se développe pas seul : il revient aux formateurs d’apprendre aux enseignants à prendre du recul sur ce qu’ils font et ce qu’ils font faire aux élèves. A partir de cette prise de conscience, le formateur peut engager l’enseignant dans un processus de changement et de développement professionnel.  
 

Avec l’appui dun formateur, l’enseignant doit être capable d’appréhender une situation d’enseignement/apprentissage, de prendre de la distance par rapport à son action, de la remettre en question, et d’adapter son enseignement à des situations singulières, au lieu d’appliquer des normes de “bonnes pratiques”. 
 
 

Afin de solidifier leurs connaissances et d’interroger leurs postures, 9 encadreurs du Cameroun, du Niger, du Burundi, du Gabon, du Sénégal, du Bénin, et du Burkina Faso, ont débuté une formation à distance, aux côtés de la Professeure Marguerite Altet, pédagogue et coordinatrice du GTE 1 « Professionnalisation des acteurs », et du Professeur Yann Vacher, Docteur en sciences de l’éducation et formateur à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) de Corse, et membre du même groupe thématique d’expertise.  
 

Réunir un nombre limité de participants, tous issus de différents pays, permet de favoriser les échanges d’expériences, et la multiplication de points de vue sur des questionnements divers : quelles sont les démarches d’analyse de pratiques utilisées en formation d’enseignants initiale ou continue ? Comment les mettre en œuvre ?  Avec quels outils 
 

Les participants joueront un rôle clé pour leur pays, l’objectif de cette formation étant de capitaliser les connaissances acquises et de les disséminer. Un défi que tous semblent prêts à relever : 


1ère promotion des experts-relais sur l’Observation et l’Analyse des Pratiques 
Enseignantes : 

Victoire Fomekong Kenne, Inspectrice pédagogique national, chef de section de l’enseignement normal géneral, Cameroun

Mohamed Sagayar Moussa, Enseignant chercheur, Niger

Josias Ndikumasado, Chargé de cours à l’université du Burundi

Adrien Makaya, Enseignant chercheur en psychologie de l’éducation, Gabon

Mouhamadoune Seck, Enseignant chercheur, Sénégal

Innocents Ouedraogo, Enseignant chercheur, Burkina Faso

Alphonse Nagnon, Psychopédagogue, Burkina Faso

Etienne Ouedraogo, Directeur de la formation initiale des personnels enseignants, Burkina Faso

Christian Raoul Adekou, Docteur en sciences de l’éducation et chargé de cours à l’Institut National de la Jeunesse, de l’Education Physique et du Sport (INJEPS) à Porto-Novo (Bénin)

Actualités

Première prise en main de l’application mobile APPRENDRE-EV@LANG par des enseignants

Côte d’Ivoire Burundi Burkina Faso Liban Madagascar Niger République démocratique du Congo Tchad Sénégal Mali Français TICE France Education international

APPRENDRE renforce les capacités d’inspecteurs et conseillers pédagogiques de mathématiques au Bénin

Bénin Didactique des mathématiques

Le Burkina Faso renforce ses capacités en observation des pratiques enseignantes

Burkina Faso Observation et analyse des pratiques enseignantes

Niger : le Groupe Thématique d’Expertise “Professionnalisation des acteurs” accompagne la construction d’un plan global de formation des enseignants

Niger Ingénierie de formation