Porteur de projet : Jean-Claude Bationo
Établissement partenaire : Ecole Normale Supérieure de Koudougou
Statut : En cours

La présente recherche a pour objet de déterminer les freins et les leviers de la transition entre l’école et le collège par l’analyser des variables déterminantes de cette transition afin que des stratégies puissent être préconisées et contribuer ainsi à la réalisation de la scolarisation obligatoire.


Méthodologie

Le choix d’une méthodologie mixte s’impose car elle permettra aux chercheurs d’avoir une vue d’ensemble plus élargie de l’objet de l’étude. Si la méthodologie quantitative permet de recueillir des informations variées et diverses en se basant sur un échantillon très large, la méthodologie qualitative quant à elle permet d’approfondir les données recueillies à travers les méthodes quantitatives tout en utilisant un échantillon très limité. En plus, la méthodologie mixte assurera la qualité des données collectés et analysées au cours de cette recherche tout en permettant aux
chercheurs de garantir la validité de leur étude.


Activités principales

Les activités consisteront en une revue documentaire, des visites de terrain, des observations de classes, des enquêtes par questionnaires, entretiens et focus group.


Principaux résultats attendus

Les principaux résultats attendus s’articulent autour de la compréhension des facteurs jouant rôles de freins à la transition école-collège et des facteurs pouvant intégrer une stratégie améliorant fortement les taux d’admission au collège et le maintien des élèves au post-primaire. Sûr des compétences et des longues et riches expériences des membres du Laboratoire Interdisciplinaire de Didactique des Disciplines (LABIDID) et de ses partenaires, des recommandations pertinentes, réalistes et réalisables découleront de ces résultats en vue de réduire les freins à une meilleure transition école-collège tout en stimulant les leviers du succès du passage du primaire au postprimaire et au secondaire.


Version initiale du projet à confronter avec le rapport final

Projets de recherche

Représentations des langues nationales/français et leurs contacts chez les élèves/les enseignants et leur implication dans des apprentissages bilingues innovant au Bénin

L’objectif de la recherche est de mettre en lumière les représentations des élèves, des enseignants et également celles des parents, leurs sentiments réels (attirance ou réticence) à l’égard du français, des langues nationales et les implications de leurs représentations sur l’enseignement-apprentissage du français au Bénin dans l’optique de la proposition de nouvelles pratiques d’enseignement- apprentissage bilingues innovantes.

Projet de recherche sur les usages des programmes de géographie dans les collèges et lycées du Sénégal (PURGES)

L’étude s’inscrit dans le thème de l’analyse des usages des programmes d’études-curricula. Elle se propose d’étudier la manière dont les enseignants perçoivent et mettent en œuvre les programmes de géographie dans les lycées et collèges du Sénégal.

Qualité de l’enseignement des mathématiques dans l’éducation de base au NordKivu : du niveau de connaissances des apprenants aux pratiques didactiques

L’activation cognitive par des tâches complexes est l’une de nombreuses pratiques qui soutiennent le développement de la « literacy » mathématique et est efficace pour améliorer l’apprentissage des élèves à côté de la gestion efficace de la classe et du bon climat d’apprentissage (OCDE, 2015). Cette activation cognitive nécessite l’usage des méthodes actives et participatives (Miled, 2005 cité par Meziane, 2014).