La présente étude vise notamment la connaissance des facteurs institutionnels, scolaires et extra-scolaires qui entravent ou favorisent la transition des apprenants entre l’école et le collège.


Méthodologie

Cette étude multicentrique combinera les approches qualitative et quantitative dans la collecte et l’analyse des données. L’approche comparative est retenue pour identifier les similitudes et les divergences dans la transition école-collège entre les pays de l’étude. 


Activités prévues

Dans le cadre de cette étude, les activités sont :

  • Identifier les causes institutionnelles qui freinent la transition école-collège ; 
  • Déterminer les raisons socio-économiques des familles qui limitent la transition école- collège ; 
  • Identifier les stratégies d’adaptation des élèves de 6e ; 
  • Identifier les pratiques enseignantes facilitant la transition école-collège ; 
  • Montrer l’effet de la répartition spatiale des collèges et des ratios d’encadrement sur la transition école-collège ; 
  • Analyser les réponses institutionnelles pour l’amélioration de la transition école-collège, particulièrement pour les filles du milieu rural et les apprenants à besoins spécifiques/en situation de handicap ; 
  • Examiner la participation des partenaires (familles, élus, communautés …) dans l’organisation de la transition école-collège. 

Résultats attendus

Cette démarche vise la contribution à l’identification des pratiques enseignantes facilitant la transition école-collège ;  Elle souhaite également participer au renforcement des capacités des praticiens en éducation en matière de recherche universitaire et permettre aux chercheurs (universitaires) de connaître les approches institutionnelles d’évaluation des pratiques enseignantes ainsi que les démarches de l’orientation et du conseil en milieu scolaire ;  Cette étude souhaite faire un pont entre la recherche universitaire et les décideurs de la politique éducative : les praticiens pourront défendre les résultats obtenus auprès de leur hiérarchie et faire éventuellement un plaidoyer pour la prise en compte des recommandations et suggestions issues de la recherche.  


Version initiale du projet à confronter avec le rapport final

Projets de recherche

Représentations des langues nationales/français et leurs contacts chez les élèves/les enseignants et leur implication dans des apprentissages bilingues innovant au Bénin

L’objectif de la recherche est de mettre en lumière les représentations des élèves, des enseignants et également celles des parents, leurs sentiments réels (attirance ou réticence) à l’égard du français, des langues nationales et les implications de leurs représentations sur l’enseignement-apprentissage du français au Bénin dans l’optique de la proposition de nouvelles pratiques d’enseignement- apprentissage bilingues innovantes.

Projet de recherche sur les usages des programmes de géographie dans les collèges et lycées du Sénégal (PURGES)

L’étude s’inscrit dans le thème de l’analyse des usages des programmes d’études-curricula. Elle se propose d’étudier la manière dont les enseignants perçoivent et mettent en œuvre les programmes de géographie dans les lycées et collèges du Sénégal.

Qualité de l’enseignement des mathématiques dans l’éducation de base au NordKivu : du niveau de connaissances des apprenants aux pratiques didactiques

L’activation cognitive par des tâches complexes est l’une de nombreuses pratiques qui soutiennent le développement de la « literacy » mathématique et est efficace pour améliorer l’apprentissage des élèves à côté de la gestion efficace de la classe et du bon climat d’apprentissage (OCDE, 2015). Cette activation cognitive nécessite l’usage des méthodes actives et participatives (Miled, 2005 cité par Meziane, 2014).