Cameroun : APPRENDRE soutient la professionnalisation des chefs d’établissements 

Au Cameroun, la fonction de chef d’établissement évolue pour devenir un métier à part entière. Aux objectifs de performance en termes de résultats des élèves, s’ajoute aussi toutes les compétences attendues d’un manager et d’un leader pédagogique. Afin de mieux définir les contours de cette profession en pleine construction, le Ministère des Enseignements Secondaires a produit un référentiel de compétences.  C’est sur la base de ce document qu’il est envisagé de former environ 6 000 chefs d’établissement et leurs adjoints, répartis dans 1 970 lycées et collèges.  

En février 2024, APPRENDRE a été sollicité pour mettre sur pied des parcours de formation hybrides, lesquels devraient être déployés à distance et sur site par une centaine de tuteurs. 

L’activité a été organisée avec l’appui de Bertin Ayong, Ambassadeur et Point focal APPRENDRE au Cameroun, Inspecteur général des services au ministère des enseignements secondaires de la République.


Du 5 au 9 février 2024, APPRENDRE a organisé un atelier afin de structurer des parcours de formation pour les chefs d’établissements. Le métier de chef d’établissements connait en effet des mutations importantes, ce qui suppose une clarification de leurs missions et un accompagnement institutionnel, en termes de ressources et de formation. 

Le programme a mobilisé trois experts pour accompagner 40 participants aux profils à la fois diversifiés et complémentaires (anciens chefs d’établissement, universitaires, cadres de l’éducation, inspecteurs, formateurs indépendants): 


Ayant répondu à un appel pour devenir Grands Formateurs, les 40 personnes présentes seront amenées à former une centaine de tuteurs. Ces derniers auront eux-mêmes pour tâche d’accompagner les chefs d’établissements, que ce soit à distance ou en présentiel. Ce grand dispositif de formation prendra corps au sein du projet PADESCE (projet d’appui au développement de l’enseignement secondaire et des compétences pour l’emploi) de la Banque mondiale au Cameroun via une plateforme en ligne.


Avec l’appui des trois experts APPRENDRE, les participants, répartis en groupes de travail, ont préparé le séquençage de parcours de formation hybrides.  

Les modules proposés par les Grands Formateurs prennent en compte toutes les compétences visées dans le référentiel de formation du MINESEC, à savoir : 

  • Eduquer et former à l’éthique  
  • Administrer et gérer  
  • Gouverner, leader et être prospectif  
  • Conduire un partenariat dans la perspective du développement durable 

Si l’architecture des modules (titre, description générale du module, objectifs, nombre d’unités de formation, modalités de mise en œuvre, étapes) est consolidée, reste à présent à concevoir les contenus pédagogiques et les activités d’apprentissage de la formation. 

Cette activité APPRENDRE s’inscrit dans la continuité d’actions déjà entreprises depuis l’année dernière, dans le cadre d’un large plan d’appui au Cameroun afin d’améliorer les compétences des personnels d’encadrement des enseignants du secondaire

Actualités

Maurice : Deux formations pour rendre les pratiques d’évaluation scolaire plus inclusives  

Maurice GTE 7 évaluation

[Appel à communication] Madagascar : Journées nationales de l’innovation pédagogique au primaire et secondaire (JNIP) 

Madagascar Appel à communication Recherche en éducation Séminaire

Seconde édition du concours international « Mon Innovation Pédagogique en 120 Secondes » 

Maurice : Deux formations pour rendre les pratiques d’évaluation scolaire plus inclusives  

Maurice GTE 7 évaluation

République démocratique du Congo : Un nouveau manuel bilingue pour faciliter l’entrée dans la langue française  

République démocratique du Congo Français Lecture-écriture plurilinguisme IFEF