APPRENDRE affine son plan d’action au Rwanda 

Accompagnée de Marius Tchakounang, responsable régional de la zone Afrique Centrale et Grands Lac, la Professeure Denise Orange Ravachol, membre du Conseil scientifique d’APPRENDRE, s’est rendue au Rwanda pour co-définir un plan d’action en prise directe avec les besoins des superviseurs pédagogiques (formateurs d’enseignants, inspecteurs, conseillers pédagogiques, chefs d’établissement…), des enseignants, et des personnels du Ministères. Conformément aux priorités pointées par Dr Valentine Uwamariya, ministre de l’Education du Rwanda, le plan d’activités d’APPRENDRE reposera sur quatre piliers: le renforcement des méthodes d’évaluation et d’inspection pédagogique, la modernisation de l’enseignement des mathématiques et des sciences, le renforcement des capacités du personnel du ministère dans la coordination et le suivi-évaluation des chefs d’établissement, ainsi que le renforcement des capacités d’analyse et de pilotage du ministère de l’Education et de ses agences.

Restitution de la mission au Dr Nelson Mbarushimana, Directeur général du ministère de l’Éducation de Base (Rwanda Basic Education Board).


Les spécificités du programme APPRENDRE, centrées sur les niveaux primaire et secondaire de l’Education de base, se prêtent à la réalisation de certaines priorités développées au sein du Plan stratégique du secteur de l’éducation, à savoir : 

  1. Le renforcement des capacités des inspecteurs dans la supervision, l’accompagnement et l’évaluation des enseignants dans un contexte d’effectifs pléthoriques, et dans le cadre de l’approche par compétences (APC) mise en place en 2016 

La volonté du MINEDUC est de renforcer les capacités des inspecteurs du primaire et du secondaire dans l’exercice de leur métier, de les outiller en conséquence, et de leur permettre de préciser et de consolider les collectes de données issues de l’inspection. 


  1. Le renouvellement et la modernisation de l’enseignement des mathématiques et des sciences, ainsi que le renforcement de l’usage des TICE 

Le Ministère veut accroître à tous les niveaux d’enseignement l’attractivité des mathématiques et des sciences auprès des élèves, ainsi que leur pertinence pour les marchés urbains et ruraux. Cette volonté se conjugue à la nécessité d’engager les inspecteurs et les personnels d’encadrement dans une modernisation de ces enseignements par l’intégration des TICE et par des apports de méthodes et d’outils qui se conjuguent avec l’APC. 


  1. Le renforcement des capacités du personnel du ministère dans l’évaluation et le pilotage des chefs d’établissement 

Une des priorités stratégiques du MINEDUC est d’avoir un bon directeur à la tête de chaque établissement scolaire du Rwanda. Le Rwanda Basic Education Board (REB) et ses partenaires ont défini cinq normes professionnelles qui guident la formation et le développement professionnel des chefs d’établissement. C’est dans ce contexte que le MINEDUC rend prioritaire le renforcement des capacités de son personnel (REB, NESA, Planning) dans l’évaluation et le pilotage des chefs d’établissement. 


  1. Le renforcement de la capacité du MINEDUC dans la collecte et l’analyse des données de terrain (données collectées par les inspecteurs et les chefs d’établissement ; SDMS : School Data Management System

Le déploiement de la politique éducative comporte plusieurs volets : sa mise en place à travers des textes règlementaires ; sa mise en œuvre et son suivi-évaluation ; sa promotion et sa vulgarisation.  Cela exige que les cadres du Ministère (dans la fonction ou y accédant) aient les moyens de s’approprier, d’analyser et de piloter cette politique éducative. 


Il est question de déployer la feuille de route qui reprend ces axes sur les 12 prochains mois.


Mise sur pieds en mars 2023, son élaboration a impliqué Leon Mugenzi, Point focal du programme, le Rwanda Basic Education Board (REB) et le National Examination and School Inspection Authority (NESA).


Réunion avec Marius Tchakounang, Leon Mugenzi et Denise Orange Ravachol.

Rédaction des termes de référence des activités


Les travaux ont fortement mobilisé l’équipe du REB, dont: Johnson F. Ntagaramba, Poponi Abiykare, Jean Damastène Ngerageze, Raphaël Karangaxea, et Alphonse Uworwabayeho.


De belles perspectives de collaboration avec VVOB – education for development


VVOB – education for development est une organisation belge travaillant depuis plus de 30 ans à l’amélioration durable de l’enseignement, notamment par le développement professionnel des enseignants et de leurs chefs d’établissement.


La mission a également permis à l’équipe d’APPRENDRE de faire un point d’avancement de ses activités avec l’agence de l’AFD au Rwanda.

Réunion avec Aurélie Karl, chargée de projets Éducation.

Actualités

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

Partage de bonnes pratiques pour améliorer l’efficacité des activités APPRENDRE 

Bénin Cameroun Congo Côte d’Ivoire Djibouti Gabon Guinée Haïti Liban Madagascar Maroc Maurice Mauritanie République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Suivi-évaluation

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

[Vidéo] Comores : Une formation pour améliorer l’enseignement de la lecture et de l’écriture

Union des Comores Formation continue GTE 5 Lecture-écriture

République démocratique du Congo : Une formation pour concevoir pas à pas des manuels scolaires bilingues  

République démocratique du Congo Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue formation continue Lecture-écriture