Renforcement des capacités de 40 formateurs maliens et congolais en lecture-écriture

En septembre 2021, s’est tenue la première formation dispensée par quatre experts nationaux en lecture-écriture du programme APPRENDRE : Mme Salimata Goita Coulibaly et M. Bouacar Diabate au Mali, et Fidèle Kaya et Viannelle Gilda Ougambou au Congo-Brazzaville. Le programme de leurs ateliers avait été élaboré et consolidé dans le cadre d’une formation assurée par le groupe d’expertise thématique (GTE) 5, à distance, en mai dernier. Ils ont respectivement animé une formation auprès de 40 formateurs et encadreurs afin de renforcer leurs capacités, d’analyser les pratiques en cours en lecture-écriture dans le système éducatif malien et congolais et d’échanger sur leur pertinence. Il s’est aussi agi de consolider leurs capacités dans la planification et la mise en œuvre d’activités de formation en lecture-écriture.

De mai à juin 2021, le groupe d’expertise thématique (GTE) 5 « Apprentissage de la lecture et langues d’enseignement » a dispensé une formation auprès de 10 experts issus de 5 pays d’Afrique, dont le Mali et le Congo, afin qu’ils puissent concevoir et réaliser la formation de 40 formateurs et/ou encadreurs de proximité sur l’apprentissage continué de la lecture-écriture, dans leur pays.

Mme Salimata Goita Coulibaly et M. Bouacar Diabate, référents nationaux maliens ont animé pour la première fois la formation qu’ils ont élaborée au cours de l’atelier préparatoire, sous l’œil vigilant bienveillant de Monsieur Jean Émile Gombert, membre du GTE 5 et responsable du suivi des référents maliens. Monsieur Gérard Vigner, également membre du GTE 5, assure quant à lui le suivi de M. Fidèle Kaya et Mme Viannelle Gilda Ougambou, référents nationaux congolais.


  • Formation au Congo-Brazzaville

Durant la formation, les activités ont été centrées essentiellement sur les contenus proposés au cours de l’atelier préparatoire et validés par les experts du GTE 5 :      

  • les systèmes d’enseignement et les langues d’enseignement pour apprendre à lire et écrire,  
  • les différents types d’évaluation,  
  • l’importance de familiariser les élèves, à leur arrivée à l’école fondamentale, aux différentes fonctions de l’écrit, sa diversité et ses usages,  
  • l’importance de lectures fréquentes partagées avec l’adulte pour susciter l’envie de lire et soutenir le développement des compétences narratives des élèves,  
  •  l’apprentissage de l’orthographe (copie, dictée) et la production d’écrits en L1 ou L2, etc,.  
     

A l’issue des ateliers, les formateurs ont souligné qu’il était capital d’œuvrer dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’éducation, à travers le choix d’activités pertinentes et surtout réalisables, susceptibles de conduire à un meilleur réinvestissement des acquis. 


Actualités

Au Mali, des inspecteurs et professeurs de SVT et Physique-Chimie mettent les mains à la pâte ! 

Mali Formation continue sciences Physique SVT

Déploiement des activités d’APPRENDRE à Djibouti 

Djibouti Recherche en éducation Observation et analyse des pratiques enseignantes TICE

Découvrez les nouveaux experts-relais en lecture-écriture

Union des Comores Bénin Gabon Cameroun Congo Mali Niger Tchad Formation continue GTE 5 Lecture-écriture

Juin 2022: Séminaire de restitution de projets de recherche en éducation sur les enseignements-apprentissages bilingues

Sénégal Recherche en éducation Séminaire Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue IFEF