Travail décent et développement des compétences professionnelles des enseignants : Comment attirer, former et retenir des enseignants performants ?

Porteur de projet : Marcelline Djeumeni-Tchamabe
Établissement(s) partenaire(s) : Université de Yaoundé I
Statut : Non démarré

L’objectif général est d’étudier les stratégies de mises en place de la résilience d’une gouvernance inclusive du travail pour attirer, former et maintenir dans le métier d’enseignant des professionnels compétents.

Le travail décent des enseignants peut transformer la perception qu’ont les enseignants de leur métier et rendre attractif celui-ci. En effet, les évaluations internationales des acquis scolaires dans les pays en voie de développement ont étudié le facteur « enseignant » à l’aide de variables telles que le niveau de recrutement de l’enseignant, sa formation professionnelle initiale et sa participation à la formation continue, le genre, la fréquence de la supervision pédagogique, l’absentéisme. (Forum Consultatif International sur l’Education pour Tous, 2000).  Elles n’ont cependant pas mis l’accent sur plusieurs paramètres liés au travail décent. 

Il s’agira d’apporter des réponses aux six questions suivantes : 

  1. Quelles sont les politiques publiques et pratiques  existantes centrées sur l’andragogie évolutive qui adressent les  défis liés à l’entrée, à la formation et au maintien dans la profession enseignante? 
  1. Quelles sont les difficultés que les  enseignants éprouvent dans leurs trajectoires et qui doivent être adressées   en vue de leur entrée,  et du maintien  dans la profession? 
  1. Comment ces politiques intègrent-elles les questions d’égalité de genre, d’équité et d’inclusion, en vue du renforcement de la résilience des enseignants? 
  1. Comment ces politiques intègrent-elles des conditions de sécurité, dignité et justice en vue du renforcement de la résilience des enseignants? 
  1. Quelles stratégies centrées sur l’andragogie évolutive pour orienter le renforcement de la résilience de la gouvernance dès l’entrée pour un maintien dans le métier d’enseignant ? 
  1. Comment les modalités de formation initiale et continue en environnement numérique d’apprentissage adaptées au contexte local contribuent au renforcement de la  résilience des enseignants à se maintenir  en fonction ? 

Méthodologie

Le type de recherche est une recherche-action avec une approche participative intégrée utilisant un devis mixte (quantitatif et qualitatif). Les objectifs de cette recherche et  sa nature imposent une approche entre les chercheurs et les praticiens. Cette section va présenter les principaux choix méthodologiques opérés ainsi que le déroulement de l’étude. 

Après un exposé de l’approche de recherche et des principes directeurs de l’étude, la méthodologie proposée par l’équipe du projet fondée sur la recherche-action avec approche participative intégrée, comprendra cinq (05) phases : une phase d’organisation du travail et d’élaboration des outils de l’enquête, suivie d’une phase de collecte d’informations, d’une phase d’analyse des données, d’une phase de diagnostic et d’élaboration de stratégie de la proposition et enfin, la rédaction et la validation du rapport final.  


Résultats attendus

Au terme de l’étude, les résultats  visés sont les suivants :

  • un bilan des  politiques publiques, des dispositifs  d’encadrement et pratique matière de recrutement, formation, encadrement et accompagnement des enseignants du primaire (communautaires, parents, fonctionnaires, contractuels, contractualisés dans le public et le privé) est réalisé ; 
  • un inventaire des défis liés aux conditions d’exercice en termes de sécurité, justice et dignité des enseignants ;
  • un bilan des stratégies et modalités pour relever des défis  intégrant les questions d’égalité de genre, d’équité et d’inclusion, destinées aux enseignants en formation et ceux en exercice pour un maintien dans la profession est élaboré ;
  • une ingénierie de formation intégrant les TICE adaptées aux problématiques et au  contexte local est rendue disponible ;
  • des  stratégies et outils de gouvernance (un vade mecum) sont mis à la disposition des acteurs pour adresser ces difficultés et risques.  

Version initiale du projet à confronter avec le rapport final

Projets de recherche

Motivation, démotivation et transmotivation chez les enseignant.e.s au Cameroun: tirer parti des histoires vie personnelles des différents profils et statuts connus

Au Cameroun, être enseignant.e revient à être soit fonctionnaire ; soit contractuel.le ; soit contractualisé.e ; soit permanent.e ou non permanent.e ; soit vacataire non fonctionnaire ; soit vacataire fonctionnaire ; soit maître/maîtresse des parents ; soit volontaire ou bénévole. Au même moment, à profil ou statut professionnel égal, le salaire, la sécurité sociale, le profil de carrière et la considération sociale varient d’un.e enseignant.e à un.e autre. Partant de ces constats, ce projet ambitionne de répondre à la question suivante : quels sont les mobiles d’engagement, de maintien et de départ de l’un et l’autre des différents profils et statuts d’enseignant.e. connus au Cameroun ? 

Entrée et maintien des enseignants/enseignantes dans le métier: entre discours et réalités. Une analyse des politiques d’accompagnement et pistes d’amélioration possibles

Au Burkina Faso, les besoins en enseignants sont substantiels. Ainsi, il se pose la question de leur entrée dans la formation et de leur maintien. Comment se fait l’entrée dans le métier d’enseignant ? Quels sont les dispositifs pour maintenir les enseignants dans la fonction enseignante afin de capitaliser leurs expériences et expertises ? En somme, cette recherche s’intéresse à l’attrition et à la rétention des enseignants, plus spécifiquement la question de l’engagement au travail. 

Carrières professionnelles des enseignants du cycle primaire en Côte d’Ivoire

Cette recherche porte sur l’étude des carrières professionnelles des enseignants du cycle primaire en Côte d’Ivoire. Il s’agit de déterminer chez les enseignantes et les enseignants en début et en cours de carrière, des données en relation avec leur attachement au métier, leur mobilité, leurs projets professionnelles, leur efficacité pédagogique et leur stratégie face à l’échec scolaire et la pandémie du COVID 19.