Porteur de projet : Rachid Bendaoud
Établissement(s) partenaire(s) : Université Cadi Ayyad
Statut : Terminé
Rapport final : Télécharger le PDF

Les ressources éducatives libres (REL) favorisent une éducation de qualité équitable, inclusive, ouverte et participative en vue de l’instauration de sociétés de savoir où chacun trouverait sa place. Les REL sont des matériels d’enseignement, d’apprentissage et de recherche sur tout support, numérique ou autre, existant dans le domaine public ou publiés sous une licence ouverte permettant l’accès, l’utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuits par d’autres, sans restriction ou avec des restrictions limitées. Ce projet se présente sous forme d’une plateforme de formation qui vise à renforcer les capacités en matière d’éducation ouverte et de ressources éducatives libres (REL) parmi le personnel enseignant du secondaire qualifiant.

Méthodologie

Pour mettre en place la plateforme « FORMAREL », des enquêtes seront effectuées auprès des enseignants du cycle secondaire qualifiant des lycées de la région de Marrakech. Cela permettra de se rendre compte de leur habilité à se former dans la production des ressources et à collecter leurs besoins par rapport à l’utilisation des matériels pour adopter la notion de ressources éducatives libres. La plateforme « FORMAREL » vise à renforcer les capacités des enseignants du cycle secondaire sur les ressources éducatives libres (REL). Ce programme de formation en ligne s’adresse principalement aux enseignants de la région de Marrakech ayant un intérêt particulier à se former davantage sur l’usage et la production des ressources éducatives libres, et qui disposent d’une motivation pour adopter ces approches et fondements sur les REL dans leur enseignement.


Résultats attendus 

Cet outil présente de nombreux atouts : 

  • L’asynchronicité des interventions présente l’avantage, par rapport à une discussion en face à face, de rendre possible un temps de réflexion avant de formuler une réponse visible par tous ;
  •  La médiation est à tout moment possible ;
  • La possibilité de réutiliser une ressource pédagogique, de l’adapter, va être une motivation importante pour les enseignants engagés dans ce projet de production pour la communauté éducative.

Version initiale du projet à confronter avec le rapport final

Projets de recherche

Motivation, démotivation et transmotivation chez les enseignant.e.s au Cameroun: tirer parti des histoires vie personnelles des différents profils et statuts connus

Au Cameroun, être enseignant.e revient à être soit fonctionnaire ; soit contractuel.le ; soit contractualisé.e ; soit permanent.e ou non permanent.e ; soit vacataire non fonctionnaire ; soit vacataire fonctionnaire ; soit maître/maîtresse des parents ; soit volontaire ou bénévole. Au même moment, à profil ou statut professionnel égal, le salaire, la sécurité sociale, le profil de carrière et la considération sociale varient d’un.e enseignant.e à un.e autre. Partant de ces constats, ce projet ambitionne de répondre à la question suivante : quels sont les mobiles d’engagement, de maintien et de départ de l’un et l’autre des différents profils et statuts d’enseignant.e. connus au Cameroun ? 

Entrée et maintien des enseignants/enseignantes dans le métier: entre discours et réalités. Une analyse des politiques d’accompagnement et pistes d’amélioration possibles

Au Burkina Faso, les besoins en enseignants sont substantiels. Ainsi, il se pose la question de leur entrée dans la formation et de leur maintien. Comment se fait l’entrée dans le métier d’enseignant ? Quels sont les dispositifs pour maintenir les enseignants dans la fonction enseignante afin de capitaliser leurs expériences et expertises ? En somme, cette recherche s’intéresse à l’attrition et à la rétention des enseignants, plus spécifiquement la question de l’engagement au travail. 

Carrières professionnelles des enseignants du cycle primaire en Côte d’Ivoire

Cette recherche porte sur l’étude des carrières professionnelles des enseignants du cycle primaire en Côte d’Ivoire. Il s’agit de déterminer chez les enseignantes et les enseignants en début et en cours de carrière, des données en relation avec leur attachement au métier, leur mobilité, leurs projets professionnelles, leur efficacité pédagogique et leur stratégie face à l’échec scolaire et la pandémie du COVID 19.