[Vidéo] Comment les mathématiques sont-elles enseignées dans les collèges de Côte d’Ivoire ?

Innocent Koffi, Maître de Conférences en Didactique des Sciences à l’Ecole Normale Supérieure d’Abidjan, a conduit un projet de recherche soutenu par APPRENDRE. Il présente aujourd’hui les résultats de cette étude, qui porte sur les pratiques relatives à l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques au collège.

Le système éducatif ivoirien connaît une pénurie d’enseignants de mathématiques. Pour réduire ce déficit, l’Etat de Côte d’Ivoire recrute exceptionnellement des diplômés des universités. Toutefois, les diplômes académiques des enseignants ne sont pas toujours en adéquation avec la matière qu’ils enseignent. 
 

C’est dans ce contexte que le programme APPRENDRE a soutenu un projet de recherche qui vise à caractériser les pratiques effectives de l’enseignement et apprentissage des mathématiques au collège, plus particulièrement l’enseignement des fractions en classe de sixième, mais aussi à répondre aux questions suivantes :  

  • Quels sont les liens qui existent entre les pratiques des enseignants et la performance des élèves en mathématiques ?  
  • De quels types d’encadrement et de supervision les enseignants bénéficient- ils ?  
  • Quels dispositifs de formation faut-il mettre en place pour améliorer les pratiques de classe en mathématiques à l’école primaire ?  
     

Le Professeur Innocent Koffi et son équipe ont tenté de répondre à ces interrogations en observant 8 enseignants, pendant 13 séances. Ces séances de classe ont été filmées puis retranscrites dans leur totalité, encadrées par deux entretiens.  



Que conclure ? 
 

Au fil du rapport, il apparaît des contraintes matérielles. Peu d’élèves ont des manuels et les enseignants méconnaissent ce qui aurait dû être enseigné en primaire. En ce qui concerne la composante cognitive, les propriétés des fractions sont connues par les enseignants de façon « instable ». 

Dans le domaine didactique ils ont une maîtrise de diverses techniques, mais ils n’ont pas recours à la métacognition quand l’élève fait une erreur. Sur le plan pédagogique, certains ont peur de faire travailler leurs élèves en groupe.  

Les enseignants interrogés ne font pas référence à une réflexion sur cet objet d’enseignement dans le cadre de leurs réunions. 

Actualités

« Documenter et éclairer les politiques éducatives en Afrique francophone » : APPRENDRE publie l’ensemble des études menées dans le cadre de son premier appel à projets de recherche

Algérie Bénin Burkina Faso Cameroun Burundi Côte d’Ivoire Guinée Maroc Liban Madagascar République démocratique du Congo Sénégal Togo Tunisie Recherche en éducation

APPRENDRE au Niger : renforcement des capacités d’un noyau d’animateurs en didactique des mathématiques

Niger Didactique des mathématiques

[Vidéo] Le Dr. Boly Barry, présidente du Conseil scientifique d’APPRENDRE, apporte son soutien à la campagne de financement du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) « Lève la main »

Actualité de nos partenaires

APPRENDRE publie son premier rapport d’activités !

Rapport d’activités