Madagascar: De nouveaux livrets d’autoformation en français pour les enseignants 

En septembre 2023, 400 enseignants du primaire, du collège et du lycée et de 40 élèves-maîtres ont passé le test de positionnement en langue française “APPRENDRE EV@LANG”. C’est sur la base des résultats de ce test de grande envergure que de nouveaux livrets d’autoformation seront produits. En octobre 2023, 34 formateurs ont entamé leur conception avec l’appui de deux expertes APPRENDRE.  

En référence à l’échelle des 6 niveaux (A1, A2, B1, B2, C1, C2) du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), il est estimé que le niveau B2 est requis pour enseigner en français et le niveau C1 pour enseigner le français

Afin d’aider les enseignants malgaches à atteindre ces niveaux de maîtrise de la langue, le Ministère de l’Education Nationale souhaite réactualiser trois livrets d’autoformation du dispositif mallette « Enseigner le français », élaboré par une équipe de l’Institut National de Formation Pédagogique (INFP) : « En route vers A2 + », « En route vers B1+ » et « En route vers B2+ »

Cette actualisation s’avère aujourd’hui nécessaire car les supports sonores et écrits, extraits de documents authentiques, datent de près de 15 ans. 

Extraits des livrets d’autoformation. 

Accompagner la conception de nouveaux livrets 


C’est sur la base des besoins en formation des enseignants que les supports et les activités des livrets seront élaborés. La première étape de ce chantier a porté sur l’analyse des résultats du test APPRENDRE-EV@LANG

L’ atelier intitulé « Réactualisation des livrets d’autoformation de perfectionnement linguistique des enseignants » mené du 9 au 20 octobre 2023 a marqué le lancement du travail de conception. 

Ce dernier sera mené par une équipe issue de l’Institut National de Formation Pédagogique (lNFP), des Centres Régionaux de l’Institut National de Formation Pédagogique (CRINFP) et de la Direction du Développement des Intrants Scolaires (DDIS) sous l’encadrement de deux expertes APPRENDRE, spécialistes de l’enseignement du français. Il s’agit de Muriel Nicot-Guillorel, Coordinatrice du Groupe Thématique d’Expertise “Apprentissage de la lecture et langues d’enseignement” et de Lolona Rakotovao, Maîtresse de conférences à l’Ecole Normale Supérieure d’Antananarivo. 

Cette équipe est composée de 34 formateurs concepteurs dont certains ont déjà travaillé sur la conception des premières mallettes, de 6 infographistes chargés de la mise en page et de 5 techniciens multimédia pour les travaux liés aux documents audio et audio-visuels. 



Les premières activités de formation ont consisté à mettre à jour les connaissances des participants sur le CECRL notamment les nouveaux descripteurs présentés dans le volume complémentaire publié en 2018. 

Les expertes les ont également amenés à s’approprier de la démarche méthodologique, à identifier les ressources disponibles et à suivre le processus de didactisation d’un document authentique pour  les activités langagières Compréhension orale (CO), Compréhension écrite (CE) et pour Grammaire Lexique (GL). 


Une première étape jugée nécessaire pour les participants : 

« La formation était enrichissante sur tous les plans. Elle a permis de réactualiser nos connaissances sur les nouveaux descripteurs du CECRL. Une formation très intense : learn and do ! » Annie Zoé RAVOLOLONIAINA, Formatrice

« En tant que technicien multimédia, j’ai pu retenir quelques concepts importants sur la stratification de l’apprentissage de la langue française notamment les descripteurs de compétences du CECR et l’ingénierie pédagogique relative à l’apprentissage des CO-CE-GL. Cette formation m’a permis aussi la connaissance de plusieurs sources de documentation sur l’enseignement et l’apprentissage du français. » Tsirinala RAJAONALINJATO, Infographiste 

« La formation est très enrichissante. Il ne s’agissait pas seulement de la mise à jour des livrets d’autoformation mais aussi d’une réactualisation des connaissances, des pratiques professionnelles des formateurs participants. Tout cela dans une ambiance très agréable et professionnelle avec les expertes. On a l’impression d’avoir assisté au BELC. » Nivosoa Arlette RAHARIVOLOLONA, Formatrice

« J’ai retenu les différentes méthodologies relatives à l’apprentissage des différentes compétences langagières en FLE. Le fait de penser à des activités possibles en autoformation et à distance. C’est enrichissant ! » Toky Andrianjakamisaina RASOLONIRINA, Formateur 

Actualités

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

Partage de bonnes pratiques pour améliorer l’efficacité des activités APPRENDRE 

Bénin Cameroun Congo Côte d’Ivoire Djibouti Gabon Guinée Haïti Liban Madagascar Maroc Maurice Mauritanie République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Suivi-évaluation

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

[Vidéo] Comores : Une formation pour améliorer l’enseignement de la lecture et de l’écriture

Union des Comores Formation continue GTE 5 Lecture-écriture

République démocratique du Congo : Une formation pour concevoir pas à pas des manuels scolaires bilingues  

République démocratique du Congo Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue formation continue Lecture-écriture