Avec APPRENDRE, la fonction de l’inspection évolue au Sénégal

Du 2 au 6 décembre 2019 s’est tenu à Dakar, le troisième atelier sur l’évolution de la fonction d’inspection. Organisé par le Ministère de l’Education Nationale (MEN) du Sénégal avec l’appui du programme APPRENDRE, cet atelier a enregistré la participation de 40 cadres issus de l’Inspection Générale de l’Education et de la Formation, des Académies, des Inspections de l’Education et de la Formation et de la Direction de la Formation et de la Communication. Le Conseiller technique 1 du ministère, M. Ngaly FAYE a réhaussé de sa présence cette session.

Fondamentalement, il s’est agi de tester en situations réelles dans des établissements de niveau primaire, moyen et secondaire, le module produit lors de l’atelier 2 avec pour thématiques l’accompagnement d’un enseignant, d’une cellule, d’un collectif d’enseignants, l’auto-analyse et l’auto-évaluation d’un établissement.

Sous l’expertise de Madames Marguerite Altet, Frédérique Weixler et Léna Sène mobilisées par le programme APPRENDRE, les participants ont pu recueillir des informations susceptibles d’améliorer le module et par conséquent la posture de l’inspecteur.

Un 4ème regroupement prévu pour Mars 2020, avec pour objectif la validation du module et l’élaboration d’un échéancier de dissémination de cette formation auprès des pairs, achèvera cette série d’ateliers sur l’évolution de la posture de l’inspecteur.

Actualités

Maurice: Leela Devi Dookun-Luchoomun, Vice-Première Ministre et Ministre de l’Éducation, réaffirme son engagement en faveur d’une montée en compétences de tous les acteurs 

Maurice Communications et publications

Tchad : Vers un plan de renforcement de capacités du personnel de la chaîne d’encadrement pédagogique 

Tchad Formation initiale et continue Ingénierie de formation

Un nouveau plan de formation attend les personnels de l’éducation du Congo 

Congo Formation initiale et continue Ingénierie de formation

Recherche en éducation : D’où viennent les difficultés en lecture/écriture chez les élèves ivoiriens ? 

Côte d’Ivoire Recherche en éducation