3 ans après le lancement d’APPRENDRE au Burkina Faso : Mesurer les effets du programme sur le système éducatif

APPRENDRE fête sa 3ème année de mise en œuvre au Burkina Faso ! Pour faire un point sur l’état d’avancement des activités réalisées et leurs effets sur le système éducatif, Mme Denise Orange Ravachol, membre du conseil scientifique d’APPRENDRE, ainsi que Mme Naminata Nurudine Doukoure, Responsable régionale Afrique de l’Ouest du programme, sont allées à la rencontre des acteurs qui ont contribué à mettre en œuvre les activités du programme. Revivez en images cette mission.


Quelles sont les répercussions des activités APPRENDRE au Burkina Faso ? 
 


A travers cette collecte d’informations qui s’est déroulée sur 5 jours, Mme Denise Orange Ravachol et Mme Naminata Nurudine Doukoure ont cherché à vérifier les objectifs atteints tant en termes de résultats, que de dynamiques impulsées. 

Elles ont échangé avec des responsables du Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, dont Mme Habibata Lauraine Toné, directrice générale de l’Encadrement pédagogique de la formation initiale et continue (DGEPFIC). Les discussions ont permis de rendre compte des actions d’APPRENDRE, et de s’interroger ensemble sur l’adéquation de celles-ci avec les objectifs du Ministère. 


  • Bilan de la mission à Mme Habibata Lauraine Toné, Directrice générale de l'Encadrement pédagogique de la formation initiale et continue (DGEPFIC).

Une évaluation au service de tous les acteurs 


Cette mission va servir à éclairer le Ministère sur les choix à effectuer dans le futur pour renforcer la stratégie nationale d’accompagnement professionnel des enseignants, mais aussi à aider les opérateurs et partenaires à poursuivre les activités.  

En 2021, sept activités ont été organisées. Différentes rencontres avec des responsables de structures de formation initiale et continue, et des bénéficiaires du programme, ont ouvert le débat sur les actions qui ont bien fonctionné, et qui ont atteint les publics ciblés. La diversification des points a également permis d’apporter une appréciation critique, qu’elle soit positive ou négative.  


  • Échanges avec des professeurs de mathématiques ayant participé à l’Université d’été sessions 2020 et 2021.

Elles se sont également entretenues avec des porteurs de projets de recherche, tels que Monsieur Issa Diallo et son équipe, qui ont axé leur recherche sur l’”amélioration de l’enseignement/apprentissage des mathématiques dans les écoles bilingues Moore/français et Fulfulde-Français au Burkina Faso”.  


Retrouvez toute l’actualité d’APPRENDRE au Burkina Faso, ainsi que les projets de recherche qui y sont liés, sur cette page ➡️ https://bit.ly/3y0SZo5 

Actualités

Journée internationale de l’alphabétisation : mieux former pour des résultats ancrés dans le temps

Bénin Cameroun Congo Union des Comores Tchad Niger Mauritanie Mali Gabon GTE 5 Lecture-écriture

[Vidéo] Cameroun : des encadreurs contribuent à la prise en charge des difficultés mathématiques des élèves et des enseignants 

Cameroun Didactique des mathématiques

[Vidéo] Burundi : Validation des modules de formation pour les enseignants 

Burundi Formation continue Français ressources sciences

Tchad : élaboration de référentiels pour les encadreurs pédagogiques 

Tchad Encadreurs pédagogiques Formation continue