Qui sont les 8000 inscrits au MOOC CERTICE scol ?

Après un premier mois de formation, le MOOC CERTICE scol marque une pause pédagogique d’une semaine. L’occasion pour les inscrits de revoir certaines notions, avant d’explorer le domaine 6 du référentiel TIC de l’UNESCO, « Apprentissage professionnel des enseignants ». Au total, plus de 8050 personnes se lancent un défi: s’auto-former aux utilisations des TIC en classe. Qui sont-elles ?

Retour sur un premier mois de formation


Les inscrits ont tout d’abord passé un test de positionnement, puis travaillé sur le domaine 3 du référentiel TIC de l’UNESCO, « Pédagogie ». Cet aspect encourage les enseignants à acquérir des compétences en matière de TIC pour améliorer leurs méthodes d’enseignement et d’apprentissage.

Les Certiciens ont en premier lieu fait connaissance avec l’équipe pédagogique, notamment à travers des portraits et des vidéos explicatives. Soucieux de favoriser l’apprentissage entre pairs, les concepteurs du MOOC ont ensuite fixé un premier objectif aux inscrits: former des groupes de travail en utilisant les réseaux sociaux. Ce sont ainsi plus d’une centaine de groupes Facebook et WhatsApp qui se sont constitués en quelques jours. Pourquoi faut-il saisir cette opportunité pour créer des communautés d’apprentissage ? Quelques explications en chiffres.



Plus de 8050 personnes se sont inscrites au MOOC CERTICE scol. Comme la plupart des dispositifs de formation à grande échelle, le nombre important d’inscrits met en lumière le rôle fondamental de l’évaluation par les pairs. Dès qu’un participant dépose sa production sur le forum de la plateforme, celui-ci peut bénéficier de retours rapides et personnalisés de la part de ses collègues. Cette approche collaborative encourage l’évaluation formative entre les milliers de participants, sans passer systématiquement par des QCM. 



Pays de résidence des participants



Le Sénégal compte le plus grand nombre d’inscrits, avec un total de 1780 participants, suivi de très près par Haïti. Est également à noter une forte mobilisation des Camerounais, qui sont plus de 970 à s’être inscrits à la formation. Le MOOC, qui bénéficie d’une forte dimension internationale, a le potentiel de développer le savoir collectif, et de favoriser les échanges entre les différents pays.



Genre et profession des participants


Les participants sont en grande majorité des hommes, et sont enseignants. Bien que les cadres de l’éducation soient moins nombreux, leur présence bienveillante représente un précieux apport à la formation: nombreux sont ceux qui ont pris l’initiative de créer des groupes de travail, et de répondre aux interrogations de leurs pairs, rappelant ainsi la nécessité de ne pas cloisonner les acteurs de l’éducation.



Âge des participants


Que ce soit sur la plateforme du MOOC, ou sur le groupe Facebook, on observe un fort engagement des enseignants avec plusieurs années d’expérience. Cet engouement a été salué par plusieurs représentants politiques : Monsieur Jean Pierre Adjaba, inspecteur coordonnateur chargé des sciences au Cameroun, la Docteure Maguy Durcé, Secrétaire d’Etat à la formation à Haïti et le Professeur Moussa Lô, de l’Université virtuelle du Sénégal.





Quelles sont les raisons qui ont poussé les participants à s’inscrire au MOOC CERTICE scol ? Pour le découvrir, rejoignez le groupe Facebook du MOOC, et lisez sans plus tarder les témoignages des inscrits !



Actualités

Rapport d’étude et webinaire “une radioscopie de la formation initiale des enseignants dans 8 pays”

Madagascar Bénin Mali Cameroun Burundi République démocratique du Congo Etude Formation initiale Kenya Recherche en éducation Vietnam Webinaire

Sénégal: atelier d’élaboration d’un plan et de modules de formation initiale et continue des personnels des Centres Régionaux de Formation des Personnels de l’Education (CRFPE)

Sénégal Formation continue Formation initiale Ingénierie de formation

Le Niger se dote d’un nouveau référentiel métier pour les enseignants

Niger Document cadre Formation initiale