Représentations sociales des langues enseignées et incidences sur l’acquisition et le transfert de compétences interlangues : cas du Cameroun

Porteur de projet : Gabriel MBA
Établissement partenaire : École normale supérieure de Yaoundé
Statut : En cours

Dès lors, cette recherche a un triple objectif. Premièrement, elle vise à documenter les représentations sociales des langues nationales (LN) et langues officielles (LO). Ensuite elle doit permettre de cerner l’incidence desdites représentations sur les acquisitions et le transfert de compétences interlangues. Enfin, elle amène à   modéliser   lesdites   représentations   pour   en   faire   un   savoir-scolaire, un objet d’enseignement et une stratégie didactique opérationnelle en enseignement-apprentissage bi-plurilingue.


Méthodologie

Pour réaliser ce projet de recherche, une méthodologie basée sur cinq phases sera exécutée.

L’étude sera réalisée par les membres de l’équipe sur 168 jours ouvrables soit environ huit mois, conformément aux termes de l’appel à candidature. Elle se structure autour de cinq activités principales, selon un échéancier détaillé dans le chronogramme joint à la présente offre.

  • la recherche documentaire sur l’état des lieux
  • l’élaboration des outils de recueil des données
  • la collecte des données sur le terrain
  • la saisie, le traitement, l’analyse des données et la rédaction du rapport
  • la restitution, la rédaction d’articles et la valorisation

Résultats attendus

Les principaux résultats attendus sont :

  • Etat des lieux des indicateurs des représentations sociales des langues enseignées (LN et LO) dans le contexte multilingue camerounais
    • Etat des lieux sur les indicateurs d’acquisition et de transfert (linguistique et d’apprentissage) de compétences en LN et LO d’une part et d’autre part sur les compétences interlangues
    • Etat des lieux des indicateurs des influences des représentations sociales des langues enseignées (LN et LO) sur les acquisitions et les transferts (linguistiques et d’apprentissage) d’une part et d’autre part sur les compétences interlangues
    • Modélisation des représentations sociales identifiées en savoir-scolaire, objet d’enseignement et stratégie didactique opérationnelle exploitables en apprentissage bi-plurilingue LN/LO
    • Recommandations sur l’amélioration de l’apprentissage bi-plurilingue LN/LO (français) : formation (initiale et continue) des enseignants à une didactique de la mise en relation LN et LO (français), prise en compte des transferts (linguistiques et d’apprentissage à favoriser, …).

Version initiale du projet à confronter avec le rapport final

Projets de recherche

Représentations des langues nationales/français et leurs contacts chez les élèves/les enseignants et leur implication dans des apprentissages bilingues innovant au Bénin

L’objectif de la recherche est de mettre en lumière les représentations des élèves, des enseignants et également celles des parents, leurs sentiments réels (attirance ou réticence) à l’égard du français, des langues nationales et les implications de leurs représentations sur l’enseignement-apprentissage du français au Bénin dans l’optique de la proposition de nouvelles pratiques d’enseignement- apprentissage bilingues innovantes.

Projet de recherche sur les usages des programmes de géographie dans les collèges et lycées du Sénégal (PURGES)

L’étude s’inscrit dans le thème de l’analyse des usages des programmes d’études-curricula. Elle se propose d’étudier la manière dont les enseignants perçoivent et mettent en œuvre les programmes de géographie dans les lycées et collèges du Sénégal.

Qualité de l’enseignement des mathématiques dans l’éducation de base au NordKivu : du niveau de connaissances des apprenants aux pratiques didactiques

L’activation cognitive par des tâches complexes est l’une de nombreuses pratiques qui soutiennent le développement de la « literacy » mathématique et est efficace pour améliorer l’apprentissage des élèves à côté de la gestion efficace de la classe et du bon climat d’apprentissage (OCDE, 2015). Cette activation cognitive nécessite l’usage des méthodes actives et participatives (Miled, 2005 cité par Meziane, 2014).