Le programme APPRENDRE au Gabon : des pistes se dessinent pour appuyer le Ministère de l’Education

En fin d’année 2020, Aïssatou Sy-Wonyu, directrice de la région Afrique centrale et Grands lacs de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), et Marius Tchakounang Nanhou, responsable régional APPRENDRE pour l’Afrique Centrale Grands Lacs et Océan Indien, se sont rendus à Libreville afin de rencontrer les acteurs éducatifs locaux, leur présenter APPRENDRE, et recenser les principaux axes des besoins du système éducatif gabonais. Retour sur une mission qui laisse présager de belles perspectives de collaboration entre APPRENDRE et le Ministère de l’Education.

  • Madame Aïssatou Sy-Wonyu, directrice de la région Afrique centrale et Grands lacs de l'AUF, Monsieur Patrick Mouguiama-Daouda, Ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies, de l’Education Nationale, Chargé de la Formation Civique et ses différentes directions techniques, et Marius Tchakounang Nanhou, responsable régional APPRENDRE pour l’Afrique Centrale Grands Lacs et Océan Indien.

Valider des pistes d’activités en cohérence avec les réformes en cours 


La première journée de mission a commencé par une rencontre avec Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies, de l’Education Nationale, Chargé de la Formation Civique, le Professeur Patrick Mougiama-Daouda. Cette première réunion a permis à l’équipe de prendre connaissance des réformes en cours en matière d’éducation.  

Plusieurs changements importants s’opèrent actuellement, notamment à travers la rédaction d’un plan de stratégie pour l’éducation appuyé par l’AFD et l’UNESCO, l’élaboration d’un système de formation des inspecteurs de l’enseignement secondaire, ainsi que la mise en place d’un dispositif de formation à distance pour les élèves du secondaire et du primaire.  
 

Prenant en compte ces évolutions, le programme APPRENDRE travaillera dans les mois qui suivent à la construction d’un Plan de Travail Annuel (PTA), qui fixera les axes d’intervention du programme au Gabon. 


La question des classes pléthoriques au cœur des préoccupations 


Un temps d’échanges avec Monsieur Luc Ngaba, responsable de l’Unité de Gestion du projet PISE (Projet d’Investissement dans le Secteur Éducatif), a permis aux représentants du programme de mieux comprendre les tenants et aboutissants de ce projet.  

Financé par l’Agence Française de Développement (AFD), PISE est un projet qui vise à appuyer le pays dans sa politique de construction d’infrastructures scolaires pour l’éducation de base, et dans sa politique d’amélioration des conditions d’accueil et d’enseignement des élèves. En effet, le Gabon fait face à un afflux énorme d’élèves dans les établissements scolaires. Il est également important de souligner le fort taux d’entrée dans les premières classes du primaire, alors que le taux de sortie du primaire est très bas.  

Depuis le lancement du projet, plusieurs salles de classes ont déjà été construites, et une quarantaine d’inspecteurs de l’éducation nationale ont été formés. Dans le cadre du déploiement d’APPRENDRE au Gabon, l’AFD pourra solliciter l’appui du programme


Soutenir un système éducatif de plus en plus performant 


La dernière évaluation PASEC2019 présente des résultats très encourageants pour le Gabon. 

Tandis qu’en début de scolarité, le pays enregistre de forts écarts de performances entre les élèves, ces écarts sont, en fin de scolarité, beaucoup moins prononcés que dans d’autres pays. 

En fin de scolarité, le Gabon est le pays qui obtient les performances les plus élevées en lecture. En effet, le système éducatif gabonais positionne la quasi-totalité de ses élèves (soit 93,4%) au-dessus du seul minimum de compétences attendues en lecture

En mathématiques, les scores moyens du pays sont également nettement supérieurs à ceux des autres pays participant à l’évaluation.  

En termes d’égalité des genres, la différence moyenne de scores entre les filles et les garçons est significative : en lecture, cette différence est en faveur des filles et en mathématiques, en faveur des garçons.  

L’aide aux devoirs à la maison influence positivement les performances des élèves. Au Gabon, 77% des parents d’élèves déclarent aider leur enfant. A noter également qu’il s’agit du pays ayant la proportion la plus élevée d’élèves vivant avec deux parents alphabétisés, et le pays comptant le plus d’élèves qui disposent de livres à la maison


Combler des besoins en formation  
 


u Gabon, le corps des inspecteurs de l’enseignement secondaire est formé à l’étranger. En outre, les effectifs sont réduits ne permettent pas d’assurer la supervision suffisante sur l’étendue du territoire. Des échanges avec les directions en charge de la formation continue et initiale des enseignants au Gabon a permis de déceler une urgence à la fois dans la stratégie de formation de ce corps mais aussi dans la délocalisation de leur lieu de formation

D’autre part, les enseignants sortant des écoles normales supérieures ne maîtrisent pas toujours les nouvelles approches pédagogiques et éprouvent souvent des difficultés en classe.  
 

APPRENDRE élaborera un plan d’action qui prendra en compte ces problématiques, tout en ne négligeant pas d’autres thématiques, telles que la lutte contre le redoublement ou l’intégration des TIC dans les pratiques enseignantes
 

Pour suivre l’évolution d’APPRENDRE au Gabon, n’hésitez pas à vous inscrire à la lettre d’information du programme ! 

Actualités

Séminaire international à distance sur les collectifs enseignants: “se professionnaliser en collaborant”

Formation continue Webinaire

Burkina Faso: APPRENDRE mobilise un expert pour accompagner 40 formateurs dans la production d’outils d’analyse des pratiques enseignantes

Burkina Faso Observation des pratiques enseignantes Production d’outils de formation

Signature d’un accord entre l’UNESCO et l’Agence Universitaire de la Francophonie pour soutenir la production et la diffusion de ressources éducatives en Afrique subsaharienne francophone

Sénégal UNESCO

Vidéo : étude sur l’ingénierie de formation et les compétences professionnelles des enseignants de l’éducation de base dans la région de l’Adamaoua au Cameroun

Cameroun Politiques éducatives Recherche en éducation