Burkina Faso : Faire vivre les Circonscriptions d’Education de base (CEB) grâce à la montée en compétences des encadreurs

En février 2022, une quarantaine d’encadreurs pédagogiques du primaire ont répondu présent au lancement d’un atelier visant à les former à l’animation et la gestion pédagogique des activités de proximité au niveau des Circonscriptions d’éducation de base (CEB).


Rapprocher les encadreurs des encadrés à travers les Circonscriptions d’Education de base 


Les CEB, actuellement au nombre de 488, sont des structures d’animation, de contrôle et de coordination de la politique du Ministère en matière d’éducation préscolaire, primaire et non formelle, destinées à améliorer la qualité de l’éducation, à travers des activités d’encadrement de proximité.  
 

Au niveau du primaire, elles regroupent un certain nombre d’écoles d’une zone donnée et sont animées par des encadreurs pédagogiques. Ces structures ont fonctionné de façon disparate et avec des rendements variables, notamment car certains encadreurs ne maîtrisent pas suffisamment les mécanismes d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi des activités de proximité. 
 

  • Mme Habibata Lauraine Toné, directrice générale de l’Encadrement pédagogique de la formation initiale et continue (DGEPFIC).

Outiller les équipes d’encadrement des écoles 
 


Afin de redynamiser les cellules de proximité, le Dr Étienne Ouedraogo et M. Enock Diasso sont intervenus auprès d’un noyau de formateurs durant 5 jours.  
 

Dans le cadre de l’atelier, des activités novatrices et contextualisées ont été présentées. 

Les participants ont également découvert de nouvelles techniques d’animation et d’évaluation, afin d’améliorer la qualité de la supervision des enseignants. 

La formation, qui s’est appuyée sur l’approche d’observation et d’analyse des pratiques, a abouti à la production d’un guide du formateur en accompagnement de proximité. 
 
 


Une démultiplication progressive de la formation dans les 488 CEB 


Par la suite, la formation sera étendue aux directeurs d’école, afin de développer un environnement propice aux apprentissages, à des comportements civiques et pour répondre aux besoins des enseignants dans l’analyse des problèmes rencontrés.   

Actualités

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

Partage de bonnes pratiques pour améliorer l’efficacité des activités APPRENDRE 

Bénin Cameroun Congo Côte d’Ivoire Djibouti Gabon Guinée Haïti Liban Madagascar Maroc Maurice Mauritanie République centrafricaine République démocratique du Congo Rwanda Sénégal Tchad Togo Tunisie Union des Comores Suivi-évaluation

[Vidéo] Le programme APPRENDRE aide l’Union des Comores à définir une nouvelle politique enseignante 

Union des Comores Formation continue Formation initiale GTE 6

[Vidéo] Comores : Une formation pour améliorer l’enseignement de la lecture et de l’écriture

Union des Comores Formation continue GTE 5 Lecture-écriture

République démocratique du Congo : Une formation pour concevoir pas à pas des manuels scolaires bilingues  

République démocratique du Congo Apprentissage en milieu bilingue ou plurilingue formation continue Lecture-écriture