APPRENDRE fait ses premiers pas en République du Congo

Du 5 au 9 juillet 2021, quarante inspecteurs et conseillers pédagogiques du primaire ont été formé sur le thème “Apprentissage continué de la lecture-écriture et langue de scolarisation en contexte plurilingue”, marquant ainsi le déploiement du programme APPRENDRE au Congo-Brazzaville. Les participants auront à leur tour la charge de former des enseignants, afin qu’ils facilitent l’apprentissage de trois compétences fondamentales : lire, écrire, et parler. Pour officialiser le lancement des activités, une délégation de l’AUF composée de Johanna Gardrel, co-coordinatrice du programme, Marius Tchakounang, responsable du Programme pour l’Afrique centrale, et Achille Sompa, représentant de l’AUF au Congo, s’est rendue sur place pour échanger avec les autorités, ainsi qu’avec les partenaires techniques de l’Education.


Développer des pratiques gagnantes en français 


L’évaluation PASEC2019 a mis en lumière les résultats satisfaisants de la République du Congo dans le domaine de la lecture-écriture. 63,3% des élèves se situent au-dessus du seuil de compétence en langue, et 58,4% d’entre eux ont obtenu des performances satisfaisantes à l’évaluation de lecture.  

A la demande du ministère de l’Éducation, APPRENDRE a débuté ses activités dans le pays avec une formation qui vise à consolider ces progrès.  

Les travaux ont été ouverts sous le haut patronage de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, S.E Edith Delphine Emmanuelle Adouki
 

Pendant 5 jours, deux experts sont intervenus auprès de 40 formateurs pour les sensibiliser à de nouvelles stratégies d’apprentissages, et les informer des différentes manières de dépasser les obstacles à l’apprentissage de l’écrit et de la lecture. L’objectif : aider les enseignants à transmettre un socle solide de connaissances et amener tous les élèves à la réussite scolaire, dans un contexte où le français, langue d’enseignement, est parfois peu compris des élèves. 

Cette démarche de transmission en cascade fait sens pour APPRENDRE, qui a formé les deux experts en charge de l’animation, Fidèle Kaya et Viannelle Gilda Ougambou, dans le cadre de classes virtuelles menées par le Groupe Thématique d’Expertise  “Apprentissage de la lecture et langues d’enseignement”


Accompagner la restructuration de la formation initiale et continue des enseignants 

 
La délégation de l’AUF a profité du déplacement pour répondre à l’invitation de S.E Jean-Luc Mouthou, Ministre de l’Enseignement Préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation et visiter le Centre national de formation initiale et continue des enseignants de Mouyondzi (CNFICE) qui sera inauguré en octobre 2021. En effet, parmi les activités de la feuille de route pour APPRENDRE au Congo figure l’appui au Ministère pour l’élaboration d’un plan stratégique pour la formation initiale et continue des enseignants, dont le centre de Mouyondzi constitue la matérialisation. Le programme s’est ainsi engagé à mettre son expertise au service du Ministère, en parfaite collaboration avec le PRAASED (Banque Mondiale), le projet AMES (AFD), l’Unesco et l’Unicef. 


Actualités

[Vidéo] Projet de recherche : quel est le rôle de l’évaluation des apprentissages dans l’amélioration du rendement scolaire des élèves de l’élémentaire guinéen ?

Guinée Evaluation des apprentissages Recherche en éducation

Renforcement des capacités de supervision d’encadreurs pédagogiques pour l’apprentissage continué de la lecture-écriture au Bénin et au Tchad

Bénin Tchad Formation continue Lecture-écriture