« L’AUF sera un partenaire actif de la Coalition mondiale pour l’éducation.»

Depuis le début de la crise du Covid-19, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) multiplie les projets afin de soutenir le développement de solutions à impact technologique et/ou social pour aider les populations à faire face à cette crise sanitaire inédite. Pour coordonner ses efforts avec tous les acteurs de l’éducation, l’AUF a rejoint la Coalition mondiale pour l’éducation, mise en place par l’UNESCO.  


Dans une annonce vidéo, Slim Khalbous, Recteur de l’AUF, a officialisé la participation de l’organisation à la Coalition mondiale pour l’éducation, lancée par l’UNESCO. L’objectif de cette coalition est de faciliter l’apprentissage à distance pour les millions d’enfants touchés par la fermeture des écoles en raison du COVID-19. Les quatre objectifsprincipaux de la Coalition sont de : soutenir une poursuite équitable de l’apprentissage, mener des réponses coordonnées et éviter le chevauchement des efforts, assurer un retour complet et juste à l’éducation après la pandémie et renforcer les systèmes d’apprentissage pour le futur. 


“L’Agence universitaire de la Francophonie est fière de montrer que le système éducatif universitaire peut et doit apporter des solutions aux problèmes du monde.” 


A l’image du programme APPRENDRE qu’elle coordonne, l’AUF privilégie l’organisation d’échanges entre les acteurs de l’éducation, et la mise en commun d’expertise et de ressources. Pour Slim Khalbous, il s’agit donc d’une collaboration qui tombe sous le sens. A travers celle-ci, l’AUF rejoint plus de 90 partenaires issus de la société civile, du secteur privé, des organisations internationales, et des réseaux.

Actualités

Atelier de formation au Bénin : repenser les modèles de formation à l’ère du digital

Bénin TICE

Vidéo : découvrir le plan et les modules de formation des CRFPE au Sénégal (Centres régionaux de Formation des Personnels de l’Education)

Sénégal Formation continue Formation initiale

Vidéo : revivez les temps forts du premier atelier sur l’Observation et l’Analyse des Pratiques Enseignantes (OAPE)

Cameroun Niger Burundi Burkina Faso Gabon Sénégal Bénin Observation et analyse des pratiques enseignantes

Activités d’APPRENDRE au Togo : un programme de travail riche pour les deux prochaines années

Togo