Fiches de formation pour le renforcement des capacités des enseignants du fondamental en évaluation des apprentissages

Deux ateliers se sont tenus successivement à Bamako du 15 au 19 mars 2021 et du 22 au 26 mars sous la responsabilité de la Direction Nationale de l’Enseignement Normal (DNEN). Leur objectif était de renforcer les compétences des formateurs régionaux des Académies d’Enseignement et des directeurs des études des Instituts de Formation de Maîtres en matière d’évaluation des apprentissages scolaires. Dr Thierno Bah et Dr Cheick Oumar Fomba ont assuré l’animation de cette formation. Ils partagent aujourd’hui des ressources qui aideront d’autres formateurs à disséminer les connaissances sur cette thématique.  

L’élaboration d’un nouveau curriculum d’études dans l’enseignement fondamental et l’évaluation des apprentissages scolaires constituent les axes majeurs du processus d’amélioration de la qualité de l’éducation au Mali. L’importance particulière portée à l’évaluation des apprentissages découle des exigences induites par l’approche par compétences (APC), qui constitue une autre manière de penser l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation.   


Afin d’atteindre les objectifs visés, le contenu de formation s’est articulé autour de six modules principaux : 

  • Module 1 – L’évaluation des apprentissages en contexte scolaire : notions de base et règles d’action  

Ce premier module a traité des notions de base de l’évaluation des apprentissages, ainsi que des règles d’action qui doivent guider le processus d’évaluation.  


  • Module 2 – L’approche par compétences (APC) : un modèle intégré d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation   

Les programmes d’enseignement élaborés par compétences font partie du renouveau pédagogique en cours au Mali depuis les années 2000. L’approche par compétence (APC) n’est pas une simple façon de décrire un curriculum d’études, mais elle se veut une nouvelle façon de penser l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation. Ce deuxième module de formation tente d’apporter certaines réponses aux nombreuses questions que soulève l’APC chez les enseignants et les encadreurs pédagogiques.


  • Module 3 – Évaluer une compétence : démarche et instrumentation  

Sur quels principes repose l’évaluation d’une compétence ? Quelle démarche adopter pour évaluer une compétence ? Avec quels instruments ? Telles sont les principales questions abordées dans ce module. 


  • Module 4 – Élaboration d’épreuves d’évaluation de compétences : exercices pratiques  

Ce module a été traité durant deux jours de façon très pratique. Les participants en six sous-groupes de travail ont été assignés à élaborer des épreuves d’évaluation de compétences en suivant la démarche proposée dans le module 3. Des sous-groupes ont ainsi élaboré une épreuve d’évaluation tirée du curriculum de l’enseignement fondamental (niveau 1). De même, trois autres sous-groupes ont conçu des épreuves d’évaluation de compétences tirées du nouveau curriculum de l’enseignement normal. 


  • Module 5 – Construction d’outils et de scénarios d’évaluation en cours d’apprentissage  

Tout au long de l’acte pédagogique, l’enseignant doit évaluer les progrès des élèves pour s’assurer que ses interventions ont les effets attendus sur leur apprentissage. L’évaluation en cours d’apprentissage (ECA), couramment appelée évaluation formative, répond à cette préoccupation. Dans cette perspective, le cinquième module propose un ensemble d’outils et de stratégies pour effectuer l’évaluation en cours d’apprentissage en classe. 
 


  • Module 6 – Qualités métrologiques des épreuves d’évaluation, correction et notation  

Mesurer et évaluer les apprentissages dans un contexte scolaire exigent de l’enseignant de porter une attention particulière sur les qualités métrologiques de ses outils d’évaluation, afin d’assurer que l’évaluation des apprentissages des élèves soit juste et crédible.  

Le dernier module des ateliers de renforcement des capacités a d’abord traité des critères de validité et de fidélité d’un instrument d’évaluation. En plus des critères traditionnels de validité et de fidélité, les participants ont été édifiés sur le critère de justesse de l’évaluation. Sans prétendre pouvoir éclipser tout autre critère de qualité, le concept de justesse des résultats englobe toutes les étapes de la démarche d’évaluation et la situe par rapport au contexte d’apprentissage.   

Le module s’est poursuivi avec des échanges interactifs sur les notions de correction et de notation. Le débat s’est nourri des expériences relatées par les participants relativement à certaines pratiques existant dans le système des examens au Mali. Les règles à respecter en matière de correction et de notation, de même que les erreurs à éviter ont été largement commentées. 


Retrouvez ces modules de formation dans le document suivant : 

Actualités

Première prise en main de l’application mobile APPRENDRE-EV@LANG par des enseignants

Côte d’Ivoire Burundi Burkina Faso Liban Madagascar Niger République démocratique du Congo Tchad Sénégal Mali Français TICE France Education international

[Vidéo] Peut-on apprendre la pensée logique par l’informatique dans les écoles primaires tunisiennes ?

Tunisie Ingénierie de formation et développement professionnel des enseignant.e.s Recherche en éducation

« Documenter et éclairer les politiques éducatives en Afrique francophone » : APPRENDRE publie l’ensemble des études menées dans le cadre de son premier appel à projets de recherche

Algérie Bénin Burkina Faso Cameroun Burundi Côte d’Ivoire Guinée Maroc Liban Madagascar République démocratique du Congo Sénégal Togo Tunisie Recherche en éducation

Au Burkina Faso, APPENDRE forme des encadreurs du post primaire en didactique des disciplines

Burkina Faso Didactique des disciplines