Quelle place pour les TIC en formation initiale d’enseignants de français ? Le cas de l’Afrique

Canada Mauritanie Liban Djibouti Tunisie Maroc Algérie Haïti Maurice Union des Comores Rwanda République centrafricaine Congo Gabon Cameroun Mali Tchad Burundi Togo République démocratique du Congo Madagascar Guinée Bénin Sénégal Niger Côte d’Ivoire Burkina Faso Rapports et documents de recherche Élève-Enseignant Inspecteur Apprenant Conseiller pédagogique Formateur Chef d'établissement Enseignant technologie numérique Formation des adultes TICE Sciences de l'éducation et de la formation Formation des enseignants

Cet article présente les résultats d’une étude menée dans le cadre de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM). Ce projet, copiloté par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), a pour objectif le développement d’un dispositif hybride qui associe formation traditionnelle, utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) et méthodes de formation à distance pour l’enseignement du français. La première expérimentation a pris place dans quatre pays, dont trois d’Afrique : le Burundi, le Bénin et Madagascar. Dans le prolongement du projet IFADEM, cette étude a pour but de dresser un portrait de la place des TIC dans la formation initiale des enseignants de français en Afrique. Nous en concluons que l’intégration des TIC dans la formation initiale des enseignants de français est en cours, ce qui nous amène à recommander des pistes pour une utilisation pertinente des TIC.

Auteur : Karsenti, Thierry; Collin, Simon

Ressources