Les universités africaines francophones face à l’innovation : discours des apprenants sur le web dans l’enseignement supérieur au Togo

Togo Rapports et documents de recherche Chef d'établissement Enseignant Élève-Enseignant Inspecteur Apprenant Conseiller pédagogique Formateur technologie numérique Enseignement supérieur TICE Sciences de l'éducation et de la formation

Les systèmes d’enseignements en Afrique francophone, notamment les universités, ont été traversés par des crises marquées par des grèves et des revendications de type syndical. Ces crises ont connu des pointes au début des années 1990. Les revendications des acteurs (élèves, étudiants, enseignants) portaient sur la qualité de l’enseignement, l’insuffisance des structures d’accueil, le manque de documentation, la qualification et l’insuffisance du personnel enseignant et l’inadéquation emploi/formation qui faisait du système d’enseignement et des universités une fabrique de chômeurs. Pour résoudre ces crises dans l’enseignement supérieur, les pays ont tenté de trouver des solutions individuelles dans un premier temps. Puis dans un second temps, ils ont entrepris, il y a quelques années, de conjuguer leurs efforts pour engager des réformes. Pour créer une synergie d’actions, il a été mis sur pied un réseau d’institutions universitaires engagées dans l’adoption d’un nouveau système d’enseignement et de recherche. C’est dans cette logique que s’inscrit l’adoption par seize universités de l’Afrique de l’Ouest du système Licence, Master et Doctorat appelé de façon générique « système LMD ». La présente recherche porte sur le discours des acteurs, notamment les étudiants, sur le web utilisé dans le cadre de l’application de la réforme LMD.

Auteur : Awokou, Kokou

Ressources