Les déterminants de l’adoption des réseaux sociaux numériques en situation professionnelle : étude empirique au sein des bibliothèques des universités ivoiriennes

Côte d’Ivoire Rapports et documents de recherche Formateur Chef d'établissement Enseignant Élève-Enseignant Inspecteur Apprenant Conseiller pédagogique numérique technologie Enseignement supérieur Sciences de l'éducation et de la formation TICE

Cet article rend compte d’une recherche effectuée auprès d’une population composée de bibliothécaires des universités ivoiriennes. Il cherche à expliquer le peu d’usage professionnel des réseaux sociaux numériques ainsi que ce qui pourrait expliquer cette « réticence » constatée dans l’utilisation de réseaux sociaux numérique dans leurs pratiques. Le cadre d’analyse est la Théorie Unifiée d’Acceptation et d’Utilisation de la Technologie (TAUT), de Venkatesh et al. Sur 120 questionnaires distribués en 2014, 82 ont été remplis de manière valide. La méthode d’analyse est la régression linéaire portant sur les scores obtenus dans l’échelle de Lickert utilisée. Elle a conduit à identifier quatre facteurs qui influencent significativement l’intention d’adoption de la technologie par ces professionnels. Ce sont « l’utilité perçue », « l’influence du supérieur hiérarchique », « l’adéquation tâche-technologie » et « le sentiment d’efficacité perçue ». Également l’étude a montré avec surprise l’absence de l’effet significatif de la variable « facilité d’utilisation perçue » (l’une des plus importantes de l’UTAUT) sur l’intention d’adoption.

Auteur : Kouakou, Kouassi Sylvestre

Ressources