Revue internationale d’éducation de Sèvres: « Assurer la disponibilité de personnel enseignant au primaire en Afrique subsaharienne francophone – Que font le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Sénégal ? »

Côte d’Ivoire Cameroun Burkina Faso Sénégal Études, thématiques Formateur Chef d'établissement Enseignant Élève-Enseignant Conseiller pédagogique transversal ouvrage de littérature Politiques éducatives
Télécharger

Face à d’importants besoins d’enseignants du primaire, la plupart des pays d’Afrique subsaharienne francophone ont adopté, dans les années 1990 et 2000, une politique de contractualisation de ce personnel. Quels effets cette politique et les ajustements qui ont suivi, souvent sous la pression des enseignants, ont-ils sur l’attractivité de l’enseignement primaire ? Qu’en est-il de la rétention des enseignants en exercice ? Quelle est l’ampleur de l’attrition et quelles stratégies sont déployées pour la contrer ? L’article tente de répondre à ces questions dans quatre contextes nationaux : ceux du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Cet article a été publié dans le N° 94 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres. Le numéro s’intéresse à 15 contextes nationaux très divers pour comprendre les causes de ce problème et décrire les effets des stratégies mises en œuvre pour y remédier.

Auteur : Martial Dembélé, Geneviève Sirois, Ibrahim Abdourhaman, François Joseph Azoh, Mathias Kyélem, Ibrahima Sakho et Mourad Bacha

Ressources